Les nouvelles obligations du parcours d'intégration bruxellois

Les nouvelles obligations du parcours d'intégration enfin définies
Les nouvelles obligations du parcours d'intégration enfin définies - © Tous droits réservés

Le parcours d'intégration pour les étrangers hors UE qui viennent s'installer à Bruxelles comportera l'obligation de prendre des cours de français ou de néerlandais, ainsi que l'obligation de passer par un guichet d'information unique. Voilà le contenu du décret voté vendredi au Parlement Francophone Bruxellois. L'objectif : que personne n'échappe à un système d'intégration. Tous les partis politiques avaient marqué leur accord sur le principe...

Mais le débat s'est finalement animé entre la majorité olivier et l'opposition MR, sur le financement du projet.  En 2003 déjà, les Libéraux réclamaient qu’une politique d'accueil soit réalisée à Bruxelles. Ils devraient être heureux de voir l'aboutissement du projet mais ce n'est pas le cas. Gaetan Van Goidtsenvoven regrette que "manifestement le financement de ces politiques ne soit absolument pas établi.  Donc on a là un beau véhicule et on n’a pas les moyens d’en payer l’essence, ni d’en payer la taxe de circulation."

Le groupe MR s'est donc abstenu lors du vote. Mais au cours du débat, le ministre-président lui a vertement répliqué que c'est le MR qui, au niveau fédéral, freine le refinancement de la région bruxelloise. Françoise Schepmans, chef de groupe MR rétorque : "C’est un peu court comme réponse, c’est une question de priorités et de choix politiques ; on voit bien que la région a pu faire des efforts tout à fait judicieux pour la formation. Nous souhaiterions également que pour le parcours d’intégration la région débloque une partie de ses budgets: 15 millions comme annoncé,  pour faire en sorte que la cocof puisse mener à bien sa politique."

Reste encore à coordonner les modalités du parcours d'intégration bruxellois avec la Flandre pour qu'il n'y ait pas deux procédures d'accueil dans la région-Capitale.

Betty Cleeren

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK