Les nouvelles exclusions du chômage se chiffrent dans la région de Charleroi

Illustration
Illustration - © Belga - Benoît Doppagne

Depuis le début du mois, l'impact des exclusions du chômage commence à se faire ressentir dans la région de Charleroi. Selon les organisations syndicales, 3 345 personnes affiliées, ont perdu leur allocation de chômage dans la région. A ce chiffre, il faut ajouter celui des chômeurs non affiliés aux syndicats. Un chiffre qui va s'accroitre et continuer à mettre en lumière la détresse de certains.

Le chiffre avancé de 3 345 personnes n'est pas encore définitif car il va s'accroitre en février. Parmi ces exclus, il y a Nathalie, 47 ans, mère de trois enfants avec 33% d'invalidité. Elle a perdu tout droit au chômage et l'a appris au début du mois de décembre dernier. Après plusieurs semaines de démarche, elle ne sait toujours pas comment elle va joindre les deux bouts à la fin du mois. Elle a pourtant passé et réussi une dizaine de formations mais n'est pas parvenue un trouver un emploi. Elle est donc exclue et, jusqu'à présent, sans revenus puisqu'aucune allocation n'est envisagée à ce stade pour elle.

Sandra Antenucci, permanente du syndicat CSC, le confirme : " Ca y est. La maison brûle et il est maintenant plus que temps de réagir. On a différentes personnes qui, du jour au lendemain, se demandent ce qu’elles vont entamer comme démarches. Elles ne pourront pas bénéficier de l’aide du CPAS et se demandent ce qu’elles vont faire. C’est vrai qu’il y a eu des possibilités de prolongation du droit par exemple pour une reconnaissance d’incapacité de 33% mais ces mesures ont été décidées par le gouvernement trop tard et on a donc toute une série de personnes qui viennent seulement d’introduire la demande. Et, malheureusement, pour ces personnes-là, il y aura quelques mois d’incertitude où seul le CPAS pourra leur venir en aide. "

Luciano Arcangeli, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK