Les Namurois se pressent aussi à l'entrée du magasin Alice Délice en liquidation

Les Namurois se pressent aussi à l'entrée du magasin Alice Délice en liquidation
Les Namurois se pressent aussi à l'entrée du magasin Alice Délice en liquidation - © Flou

Après Liège, Nivelles et Waterloo, c'était au tour du magasin Alice Délice de Namur d'ouvrir les portes une dernière fois pour liquider ses stocks. La chaîne a été déclarée en faillite il y a quelques jours et le curateur procède donc à la vente des stocks présents dans les différents magasins, avec des réductions de 50 à 60% appliquées sur tous les produits, dont certains sont assez onéreux.

A Waterloo, cela avait entraîné des scènes incroyables, les clients se pressant très tôt aux portes: certains ont fait la file pendant 6 heures, et il y a eu de très fortes tensions entre les candidats acheteurs: les insultes ont volé, rapporte Vivre Ici, et chaque ouverture de porte entraînait un mouvement de foule qui, lui-même, déchaînait un nouveau flot d'insultes parfois racistes, parfois liées à l'âge des personnes sur place. "Le monde est fou", se sont exclamées plusieurs clients tentant de sortir tant bien que mal du magasin.

Trois agents de police avaient même dû se rendre sur place.

A Namur, cela a été plus calme, même si les plus matinaux étaient là dès 6 heures du matin.

Sur le coup de 10h, quand les portes du magasin ont été ouvertes, ils étaient une bonne centaine à faire la file sur le trottoir. Des vigiles ont fait entrer les amateurs de bonnes affaires (du matériel de cuisine à moitié prix pour cause de faillite) par paquets de 15 ou 20 personnes.

Quelques noms d'oiseaux se sont perdus quand l'un ou l'autre a essayé de dépasser toute la file, mais dans l'ensemble, cela s'est passé calmement ce matin.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir