Les laminoirs de Longtain vont être démolis pour laisser la place à de l'immobilier

Fermés définitivement en 2016, les laminoirs de Longtain étaient spécialisés dans la production d’acier.
Fermés définitivement en 2016, les laminoirs de Longtain étaient spécialisés dans la production d’acier. - © Belga

Fermés définitivement en 2016, les laminoirs de Longtain étaient spécialisés dans la production d’acier.

Cet ancêtre métallurgique, symbole du passé industriel louviérois, laisse place aujourd'hui à un nouveau projet immobilier. Mais avant que les premiers bâtiments ne sortent de terre, il faut vérifier la qualité des sous-sols.

La SPAQuE, chargée de la réhabilitation des friches industrielles polluées, a réalisé 86 forages et a prélevé quelques 500 échantillons. "On s’attend à trouver éventuellement deux grandes familles de polluants, explique Caroline Charlier, chargée de communication. Des hydrocarbures, liés au stockage d’anciennes grandes citernes à mazout ; et des composés chlorés, car toutes les pièces métalliques des laminoirs étaient traditionnellement nettoyées à l’aide de produits chlorés. Et, dans une moindre mesure, on pourrait aussi trouver dans les remblais des métaux lourds (comme du plomb ou du zinc)."

Une fois le site dépollué, la Ville et le promoteur immobilier construiront un nouveau quartier, dans le sillage du contournement Est de la ville. "Outre la voirie, poursuit Jean Godin, échevin de l’Aménagement du territoire, il y aura du logement : des maisons mais aussi des appartements. Comme la surface est relative grande – quelque 16 hectares – on parle d’une centaine de logements."

Les travaux de démolition et de reconstruction ne commenceront pas avant juin 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK