Les jeux fabriqués à partir d'objets de récup favorisent l'imagination

Une semaine placée sous le signe de la récupération
Une semaine placée sous le signe de la récupération - © Vinciane Votron

A quelques jours de la Saint-Nicolas, les enfants passent en revue les nombreux catalogues de jouets. Et pourtant, il ne faut pas toujours grand-chose pour amuser les bambins. A Marcinelle, l'Antre du jeu est un lieu d'accueil destiné aux enfants entre 0 et 3 ans accompagnés de leurs parents. Cette semaine, les jeux habituellement disponibles, ont été remplacés par des articles de récupération.

Pas de voitures, de poupées ni autres jeux à pile à l'Antre du jeu à Marcinelle. D'autres jouets entièrement réalisés à partir de matériaux de récupération ont pris leur place : tuyaux, maracas, seaux et tambours. Colorés, agréables au toucher, les hochets attirent l'oeil des enfants. Pascale Staiesse, responsable de la maison "L'Antre du jeu" : "Ce sont des objets que l'on peut trouver en cuisine ou à la maison. Nous avons essayé de fabriquer des hochets tout léger parce qu'actuellement, les hochets sont assez lourds et sophistiqués. Nous avons pris des rouleaux de papier WC ou d'essuie-tout que nous avons légèrement modifié, rigidifié avec du papier mâché. Puis, nous les avons coloré. C'est assez joli et coloré."

"Pour être ailleurs que chez soi"

Oscar a 15 mois. Aujourd'hui, c'était la surprise en arrivant avec sa maman. Un tout nouvel environnement à découvrir. Christelle Dehoux est une maman ravie: "Il y a notamment une piscine de brisure de riz. Ca fait un peu penser à la plage où ils peuvent jouer et faire des châteaux. C'est pas mal, c'est bien. On vient ici pour être ailleurs que chez soi et découvrir de nouveaux jeux."

Les enfants tâtonnent, découvrent et utilisent leur imagination et leur créativité pour faire vivre ces objets. Ruddy Scandolo est psychomotricien: "On a le plaisir de les voir jouer et ils font des choses auxquelles on ne s'attend pas. Le seau-tambour est devenu un jouet à tirer en se servant de la ficelle. On ne veut pas leur donner quelque chose de fini avec une seule solution, c'est de leur donner un objet qu'ils peuvent découvrir et qui va leur permettre de trouver toute une série d'utilisation. Il n'y a pas une seule façon de faire."

Saint Nicolas approche

L'Antre du jeu, propose toute cette semaine "L'autre jeu". Durant 4 jours, les bambins joueront avec des articles de récupération. A quelques jours de la Saint-Nicolas, cette initiative prouve que les enfants jouent avec des objets qui ne coûtent pas forcément très cher, selon Pascale Staiesse, responsable de la maison "L'Antre du jeu" : "Le Grand Saint va bientôt passer et parfois, on se rend compte qu'on dépense beaucoup d'argent et finalement, les enfants jouent plus avec les boîtes qu'avec les objets à l'intérieur. C'est donc aussi un message par rapport à une contre-consommation. regardons nos enfants jouer et essayons d'adapter nos cadeaux et les objets qu'on leur offre à leur niveau plutôt que de dépenser des sous et c'est pas toujours utile".

A refaire chez soi

Tous les mardis, Stéphanie Castronovo et Leny, deux ans, viennent passer quelques heures dans cet espace. Cette maman de deux garçons a particulièrement apprécié cette initiative : "Tout est fait avec de la récupération. Je pense au mobile avec les balles, ça j'aime vraiment bien. A refaire chez moi. C'est génial!"

Cette structure d'accueil est aussi un espace de dialogue, de partage d'expériences entre adultes. L'occasion de sortir de chez soi, de rencontrer d'autres personnes, d'échanger ses impressions. Et tout cela dans une ambiance chaleureuse, qui pousse à l'émancipation des plus jeunes. Une semaine qui se clôturera par la manifestation "Jeu t'aime" organisée le dimanche 29 novembre au Palais des Beaux-Arts à Charleroi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK