Les inondations dopent le marché des locations en Brabant wallon mais n’impactent pas les ventes

En Brabant wallon, les inondations ont d’abord eu un impact sur les demandes de locations qui ont explosé selon Sarah De Man de l’agence Urban Concept à Wavre : " Il y avait déjà une forte demande et une offre très limitée mais la pression est encore montée d’un cran depuis que les sinistrés recherchent des biens à louer provisoirement, le temps de remettre en état leur habitation qui a été inondée ! "

3 images
Sarah De Man constate notamment une hausse sensible des demandes de locations dans un marché déjà saturé. © RTBF-Grégory Fobe

Autre problème constaté dans cette agence et qui concerne cette fois les ventes : " Nous avons eu des biens qui ont été inondés entre le compromis et l’acte mais le candidat ne peut pas faire marche arrière sauf s’il est prêt à renoncer à sa garantie de 10% ou évidemment si on lui a caché qu'il était dans une zone inondable", explique Sarah De Man. " Par contre, le vendeur a de son côté l’obligation de s’assurer que le bien sera remis en état. "

Dans ce contexte, les candidats acheteurs pourraient se montrer plus méfiants. Une tendance que Marc Gilmont qui gère une agence immobilière à Mont-Saint-Guibert ne constate pas clairement pour l’instant : " J’ai encore eu une offre qui a été signée pour un terrain à Blanmont dans l’entité de Chastre. Il y a un problème de ruissellement connu et l’acquéreur est évidemment au courant mais cela ne l’a pas freiné ! De toute façon dans ce contexte, nous jouons, comme toujours, un maximum la carte de la transparence. Nous avons un autre bien en vente dans cette commune où il y a eu des inondations. J’ai demandé au propriétaire de faire des photos au moment le plus critique et on voit qu’il y a juste un peu d’eau au fond du jardin. Ces clichés sont présentés aux personnes intéressées qui dans ce cas-ci peuvent s’engager en étant tout à fait rassurées. "

3 images
Marc Gilmont ne constate pas une baisse des ventes suite aux inondations et joue la carte de la transparence pour rassurer les acheteurs. © RTBF-Grégory Fobe

Pour Marc Gilmont, les inondations n’ont en tout cas pas fait baisser la pression immobilière très forte dans la province du Brabant wallon : la demande reste très importante et les prix continuent de grimper.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK