Les images du Brabant Wallon : un mètre cinquante d’eau dans le centre-ville de Wavre, Jodoigne et Tubize durement touchés par les inondations

Les secouristes brabançons wallons ont encore été fortement mobilisés durant la nuit de jeudi à vendredi. Selon l’estimation d’un dispatcheur de la zone, pas moins de 200 à 300 appels auraient été enregistrés à la centrale de la zone. Les inondations de caves et de voiries se comptent par dizaines, notamment dans les environs de Wavre et de Court-Saint-Étienne. Plus globalement, depuis jeudi 07h00 jusqu’à ce vendredi matin, ce sont plus de 1200 interventions qui ont été effectuées.

Wavre

Tout le périmètre du vieux centre est sous eau jusqu’au carrefour Fin Bec. Jeudi, il y avait quelques inondations mais la situation s’est fortement dégradée après 22 heures, 23 heures. L’eau est montée d’un coup. Ce vendredi matin, il y a un mètre cinquante d’eau dans certaines rues du centre. Le centre-ville est coupé en deux. Des personnes sont, ce matin, évacuées en barque. L’eau continue de monter dans certaines rues. Ce vendredi matin, la Dyle est toujours en crue. Deux à trois ponts menacent de s’effondrer à Wavre, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon. "En certains endroits, les ambulances ne parviennent plus à circuler pour aller chercher les patients à emmener à l’hôpital", précisent les pompiers.
La ville de Wavre annonce que deux lieux sont mis à disposition des sinistrés et pour recueillir les dons. A Wavre, l
e CPAS, l’ancienne clinique du Champ Ste Anne, avenue Henri Lepage, sert de lieu d’accueil et de rassemblement. Le CPAS, côté Chée de Bruxelles, réceptionne les dons de couvertures, vêtements et matériel divers. A Limal, le lieu d’accueil, de rassemblement et de dépôt des dons est l’antenne du CPAS rue Edmond Laffineur.

La commune demande aux habitants de ne pas se déplacer dans les rues inondées, avec le courant, des plaques d’égouts se sont soulevées.

16 images
Wavre © RTBF – Stéphanie Vandreck
Carrefour Fin Bec Wavre © RTBF – Grégory Fobe
Wavre © RTBF – Stéphanie Vandreck
Centre sportif de Wavre © RTBF – Stéphanie Vandreck
Wavre place Cardinal Mercier © RTBF – Stéphanie Vandreck
Certains habitants et commerçants s’équipent de combinaison de pêche pour se déplacer dans Wavre. La commune demande aux habitants de ne pas se déplacer dans les rues inondées, avec le courant des plaques d’égouts se sont soulevées. © RTBF – Stéphanie Vandreck

Walibi est fermé à cause des inondations. Une fermeture qui va se prolonger plus d’une journée. Ce vendredi matin, il y a entre 50 et 60 centimètres d’eau dans les bureaux, plus à d’autres endroits du parc d’attractions.

16 images
Walibi inondé © RTBF – Benoit Patris

Tubize

Le pic de crue de la Senne a été atteint aux environs de midi. C’est finalement une centaine d’habitations qui ont été touchées par les inondations rue Ferrer, rue du Pont et Avenue Reine Astrid. A Tubize, le pire a été évité, les dispositifs anti-crue ont largement diminué l’impact de la crue. En 2010, ce sont 1400 foyers qui avaient été impactés par les inondations. Pourtant, cette année la crue de la Senne est plus importante : 3m44 en 2021 contre 3m31 en 2010 (niveau mesuré à Steenkerque, en amont de la zone d’immersion temporaire).

Vendredi matin, une partie du centre-ville est noyée. Le Stade Leburton est sous eau et est complètement inaccessible, le centre de vaccination est inaccessible. Les personnes qui devaient se faire vacciner seront recontactées. Elles ne doivent pas se présenter sur place. Pendant plusieurs heures, il était également question d’évacuer la maison de repos "Les Bruyères de la Senne". Finalement, les résidents ont pu rester. "C’était trop compliqué pour les résidents. Grâce à un renfort de la Croix-Rouge on a pu les garder à l’intérieur" explique le bourgmestre. Le niveau de la Hain est stabilisé, la Senne déborde.

16 images
Cave inondée de l’école Fondamentale Autonome Francisco Ferrer © RTBF – Sébastien Remacle
Rue Ferrer inondée © RTBF – Sébastien Remacle
Pompage de cave à Tubize © RTBF – Sébastien Remacle
16 images
Dispositif de rétention de l’eau du Cœurcq © Tous droits réservés

Jodoigne

La situation empirait jeudi soir. La Dyle et la Gette sont sorties de leur lit et ont inondé le centre-ville. Des évacuations préventives ont été réalisées. La Province du Brabant wallon a mis l’internat provincial à disposition pour les personnes à reloger. Une douzaine de personnes a pu en bénéficier. Pour l’évacuation de tout ce qui a été endommagé par les intempéries, la commune de Jodoigne invite les citoyens à contacter le service travaux au 010/81.99.45-48 ou par mail via travaux@jodoigne.be. Le Bourgmestre et le collège communal invitent également les citoyens à garder précieusement les sacs de sable qui ont été mis à leur disposition. Ils se veulent également rassurant "tout est actuellement sous contrôle".

Ottignies-LLN

Vendredi matin, le centre est encore très touché. Le niveau de la Dyle est toujours élevé. Plusieurs axes sont coupés y compris la rue des Combattants. Le commissariat est inaccessible.

16 images
Inondations au Club Justine Henin à Ottignies-Louvain-la-Neuve © Club Justine Henin
L’eau s’est retirée des locaux de TV COM et de Vivacité, laissant boue et déchets. © RTBF – Olivier Gillain

Ailleurs dans le Brabant Wallon, globalement, la situation s’améliore. Les niveaux des différents cours d’eau sont stabilisés, voire la décrue débute.

Du côté de Mont-Saint-Guibert et de Court-Saint-Etienne, la situation s’améliore lentement. Hier, quelques personnes ont été évacuées à Mont-Saint-Guibert. Des rues restent fermées à la circulation. Un pont semble instable à Mont-Saint-Guibert.

A Court-Saint-Etienne, la décrue est très lente. La rue des combattants est praticable mais le centre reste fermé. Le centre de vaccination doit rouvrir ses portes ce matin.

16 images
Court-Saint-Etienne vendredi 16 juillet © RTBF – Stéphanie Vandreck

A Beauvechain, la Nethen a entamé sa décrue. Il y a une forte diminution du niveau de l’eau à Hamme-Mille.

16 images
Hamme-Mille, forte diminution du niveau d’eau © RTBF – Olivier Gillain

A Chastre, les cours d’eau diminuent. Des opérations de nettoyage sont prévues, ce matin, notamment pour nettoyer les coulées de boue. Les voiries sont rouvertes à la circulation.

Du côté de Chaumont-Gistoux, des nettoyages sont également prévus. Des routes restent barrées à cause des coulées de boue.

A Genappe, toutes les rues sont dégagées et praticables. Des travaux de stabilisation sont prévus à la Rue de Ways.

A Villers-La-Ville, la décrue était en cours hier soir. Ce matin, des opérations de pompages des caves inondées auront lieu.

A Walhain, la situation s’améliore également. Les rues sont rouvertes à la circulation sauf pour le village Nil-Saint-Vincent où le niveau reste élevé avec danger d’effondrement d’une maison.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK