Les Hautes-Fagnes à nouveau prises d'assaut ce dimanche, malgré les recommandations

En milieu de journée, les promeneurs continuaient à affluer
En milieu de journée, les promeneurs continuaient à affluer - © RTBF

De la neige fondante, de la pluie, des bourrasques de vent et un ciel gris. Ce dimanche, les premières neiges n’ont rien d’un paysage de carte postale. Et pourtant, les promeneurs sont nombreux à s’être rendus dans les Hautes-Fagnes, pour admirer le fin manteau de neige qui orne le toit de la Belgique.

La police recommandait pourtant de ne pas s’y rendre, pour éviter une trop forte concentration de population. Les loueurs de ski sont fermés et les habituelles pistes de ski de fond ne sont pas tracées. Mais tout cela n’a pas suffi à dissuader les promeneurs. En début de matinée, les principaux parkings qui entourent le site du signal de Botrange affichaient déjà complet. Les voitures et camping-cars ont alors pris possession des bas-côtés de la route, sur plusieurs centaines de mètres.

"On travaille tous les deux. C’est aujourd’hui ou jamais !"

"C’est du jamais vu", assure Daniel Stoffels, le bourgmestre de Waimes. "On a toujours beaucoup de monde lors de la première neige, mais pas comme ça. Là, je n’ai jamais vu ça". Un succès qu’il met évidemment sur compte du second confinement. Des agents de police et du DNF sont sur place, pour réguler la circulation et sensibiliser les promeneurs.

L’immense majorité des visiteurs viendrait de Flandre ou des Pays-Bas. Mais les locaux ne sont pas en reste. Laurent est venu avec sa compagne et sa petite fille de deux ans. Comme bien d’autres, les membres de la petite famille ont décidé de passer outre la recommandation de ne pas venir. "On travaille tous les deux. Alors on s’est dit, c’est aujourd’hui ou jamais !".

 

 

Promenades dans les Fagnes: JT du 27/12/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK