Les habitats modulaires: une solution pour le sans-abrisme ?

Les habitats modulaires: une solution pour le sans-abrisme ?
Les habitats modulaires: une solution pour le sans-abrisme ? - © Tous droits réservés

Cinq projets d’habitat léger modulaire à vocation sociale ont reçu des subsides de la région. L’objectif de ces projets est de reloger des sans-abris dans des structures peu coûteuses, légères qui permettent toutefois un confort correct pour les occupants. Un million d’euros de subsides de la région a été débloqué à la suite d’un appel à projets.

Imaginez un bâtiment désaffecté où l’on vient y introduire un studio : une armature en bois prête à l'emploi, modulable et réutilisable. 

L'un des projets primés est Home For Less. L’objectif est de reloger les sans-abris. "c’est nouveau pour Bruxelles. On exploite tout un terrain immobilier à l’abandon. On réactive ces espaces et en plus de ça, on offre une solution de logement pour le secteur qui lutte contre le sans-abrisme", raconte Apolline Vranken, chargée du projet pour l’Asbl L’Ilot.

Des étudiants en architecture ont participé à la conception de ces studios modulaires. "C’est hyper intéressant. Ça nous apprend qu’avec très peu de moyens, on peut réussir à proposer du logement. Ça reste des propositions précaires et temporaire mais je trouve que ce sont de bonnes solutions quand on voit les espaces inoccupés en ville.", s'enthousiasme Antoine Moulin, l'un des étudiants en deuxième année master d'architecture à la Cambre. 

Au total ce sont donc cinq projets de logement modulaires qui ont été primés par la région. En plus du côté pratique et confortable des structures proposées, l’un des aspects évalués est le suivi social des futurs locataires. "C’est très bien de faire accéder au logement des personnes qui viennent de la rue, c’est mieux de pouvoir les maintenir et de les aider à affronter une nouvelle vie quand on a passé plusieurs mois, voire plusieurs années dans la rue",explique Céline Fremault, la ministre du logement bruxellois.

Chaque projet a reçu 200.000 euros de subsides. Avec cette somme, Home for Less pourra donc concevoir 200 m2 de studio modulaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK