Les habitants de Ladeuze et de Tongre Notre Dame bientôt à nouveau voisins

Une grande opération de génie civil sur la place de Chièvres
5 images
Une grande opération de génie civil sur la place de Chièvres - © Laura Canducci

Cela fait dix ans maintenant, depuis que l’ancien pont a été démoli, que les habitants de l’entité ne peuvent plus franchir le canal, obligeant les Tongrois (es)et les Ladeuzois(es) -pourtant «voisins»- à effectuer un important détour pour se voir. Le trait d’union devrait être rétabli ce jour avec l’arrivée du nouveau pont.

Branle-bas de combat ce mardi 21 octobre dans l’entité de Chièvres où un convoi exceptionnel progressait lentement vers le centre de la commune, sur la Grand-Place, où le pont devait être redressé avant son installation à l’endroit prévu pour enjamber à nouveau le canal Ath Blaton.

Un spectacle

L’arrivée du convoi de ce matin était donc un événement autant pour le symbole qu’il représente que pour la prouesse technique: 20 mètres de long, 7.5 mètres de large et un poids de 25 tonnes, l’objet est arrivé posé sur semi-remorque et couché sur le flanc et devait être relevé par deux grues avant son positionnement à cheval sur le canal.

Un public nombreux s'était rassemblé sur la place, même Madame Dupriez la directrice de l’école Communale de Chièvres avait fait le déplacement avec ses élèves pour participer à cette manoeuvre qui va concerner nombre d’entre eux pour leur trajet quotidien.

Un événement

Pour Jean-Luc Hoyot de Tongre Notre Dame, l'opération était spectaculaire "quand on voit le nombre d’engins et de personnes qui sont présentes pour relever le pont franchement c’est impressionnant ".  Même chose pour Joëlle Heyneman de Ladeuze, pour qui l’arrivée de ce pont est un événement dans la mesure où il lui évitera dorénavant un détour "pendant plus de dix ans, on a fait un grand tour par la route principale pour rejoindre Tongre ou Ladeuze, donc c’est une bonne nouvelle mais c'est plus pour les Tongrois que ce sera une bonne nouvelle parce que ce village a été coupé en deux et donc il y a avait des gens du même village de part et d'autre du canal ".

La suite des opérations

Présent également, le bourgmestre Bruno Lefèbvre (PS) assure que le pont sera posé en fin de journée ce mardi, ensuite "jeudi on procédera au placement des rotules, des charnières et du système électrique, vendredi ou lundi on va couler dix tonnes de béton dans le rond principal du pont pour le lester et quand le béton aura pris on va installer douze tonnes d’acier en plus, au final, le pont pèsera donc 45 tonnes dont 25 tonnes de lest pour lui permettre de pivoter sur son axe".

Pour le reste, l’échevin des travaux, Olivier Hartiel (PS) a promis l’inauguration du pont dans un délai de trois semaines.  En attendant cette inauguration, c'est ce mardi en fin de journée que le pont devait être posé entre les deux rives.

Laura Canducci, Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK