Les guides de Péruwelz, c'est parti (enfin) pour le camp et les retrouvailles

les guides de Péruwelz en partance pour un camp très attendu
2 images
les guides de Péruwelz en partance pour un camp très attendu - © RTBF

Le camion est prêt à être chargé : les malles, les tentes, les bâches, les piquets. Il ne faut rien oublier. Maki, Adélie, Bengali, Clumber et Falanger se préparent à emmener en camp une trentaine de guides "aventure" (11-15 ans) à Villers Sainte-Gertrude, près de Durbuy. Ces jeunes sont impatients tous comme les enfants qui vont partir avec eux : "nous avons eu beaucoup de retours d’animées qui nous disent qu’elles sont impatientes d’être au grand air après tous ces mois de confinement" raconte Maki. Même enthousiasme chez les chefs qui ont enchaîné confinement et examens…

Camp en mode covid

Bien sûr, en cette année particulière, le camp sera un peu spécial. En plus du matériel habituel, il faut emporter le "carton covid". Des masques, du gel hydroalcoolique, du désinfectant. Parmi les conditions imposées, le nombre de participants est limité à 50 maximum, animateurs compris. Dans cette petite unité, cela n’a pas posé de problème mais d’autres groupes ont connu de véritables casse-tête. Côté activités, il est recommandé de ne pas sortir du camp avec les jeunes. Toutes les animations et les jeux se feront sur le site. " Heureusement, à côté de notre prairie, il y a un bois qui appartient au propriétaire et nous pourrons y aller mais cette année, il n’y aura pas de hike, ni de sorties dans le village ".

Celui qui sera chargé des sorties, c’est Falanger, un jeune homme chargé de l’intendance. "Mais je porterai un masque et je respecterai toutes les mesures de sécurité" précise-t-il.

Mais que se passera-t-il si un cas de covid se déclare dans le camp ? De ce côté-là, le groupe est serein. Maki a une formation de pharmacienne, elle est en mesure de reconnaître les symptômes. Cela dit, les Guides catholiques de Belgique ont préparé des fiches d’information avec une marche à suivre en cas de symptômes de la maladie chez un des participants.

Des chefs qui sont donc prêts à passer deux semaines de camp en pleine nature. Ils préparent le terrain dès ce mercredi et accueilleront les animées à partir du 3 juillet pour construire ensemble les installations. Ensuite, place aux jeux. Cette année, le thème sera: "A la conquête de l’espace". " Les guides doivent découvrir une planète qui pourra nous accueillir en vue de l’extinction de la terre. Au moins elles seront dans l’ambiance ! " ajoutent ces chefs en éclatant de rire… Bon, et bien voilà des jeunes optimistes !

Reportage sur des unités scoutes et patros devenus indésirables car trop nombreuses, dans notre JT du 06 juin:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK