Les géants des Marolles risquent de se retrouver à la rue

Pour le moment, les géants des Marolles sont rangés dans les sous-sols de la galerie Horta
2 images
Pour le moment, les géants des Marolles sont rangés dans les sous-sols de la galerie Horta - © Tous droits réservés

Ces personnages typiques des fêtes breugheliennes, organisées chaque année en septembre, seront bientôt, une nouvelle fois, à la rue. Les caves où les géants étaient remisés doivent en effet être vidées d'ici la fin du mois et l'association des commerçants du quartier des Marolles lance un appel pour leur trouver un nouveau point de chute. Le problème est qu'une famille de géants, cela prend de la place! Comptez plus de quatre mètres cinquante de haut pour Dorotheï et son mari Georges. Et ils ne sont pas seuls. La petite bande compte neuf personnages en bon état et une quinzaine d'autres en pièces détachées. 

Michel Deschuytere, le président des commerçants, est inquiet

Chaque personnage pèse plus de 100 kilos. Les géants ne sont donc pas simple à manipuler. Rangés provisoirement depuis l'an dernier, dans la galerie Horta, sous la gare centrale, ils doivent à nouveau déménager en raison de travaux prévus. Michel Deschuytere recherche donc un espace d'une cinquantaine de mètres carrés avec une hauteur d'au moins cinq mètres et une porte d'entrée de deux mètres sur deux. Il imagine, pourquoi pas, un lieu d'exposition où les géants pourraient être vus du public: "Cela serait tout de même mieux que d'être cachés dans des caves où ils peuvent s'abîmer". L'échevine bruxelloise en charge du commerce lui a bien promis un soutien mais en attendant une solution à long terme, Michel s'interroge : "Y a-t-il encore une volonté de sauver le folklore populaire? On accorde des subsides colossaux pour des musées d'Art moderne, c'est bien, mais ne pourrait-on pas aussi trouver un peu de moyens pour soutenir de petites initiatives comme la nôtre?".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK