Arrêt de travail ce mardi matin à la prison de Lantin

La prison de Lantin.
La prison de Lantin. - © Belga

La situation y est particulièrement difficile, pour les détenus comme pour le personnel. En cause, encore et toujours la surpopulation carcérale. Mais cette fois, la direction fait état d'une situation tout à fait exceptionnelle.

C'est un record nous dit la direction de l'établissement. Ce mardi en début d'après-midi, il y avait 657 détenus pour un total de 342 places dans la maison d'arrêt. C'est un chiffre malheureusement exceptionnel. La surpopulation est telle que les nouveaux entrants sont enfermés directement dans les cachots, et par deux, ce qui souligne encore la gravité de la situation.

Dans les autres départements, il y a aussi pléthore d'occupants. 20 femmes de trop dans le quartier qui leur est réservé, trop de monde aussi à l'annexe psychiatrique ou encore à la maison des peines. C'est dire si la situation est tendue au sein de la prison. D'où l'arrêt de travail qui a eu lieu ce mardi matin. La direction a rencontré les surveillants mais la tension persiste dans les murs de la prison car les solutions au niveau local sont quasi inexistantes.

Récemment, au milieu du mois de mai, l'observatoire international des prisons dénonçait des manquements graves au sein de la prison, qualifiant certains traitements d'inhumains et de dégradants. C'était déjà le cas de l'enfermement dans les cachots des détenus entants dans l'établissement. Une situation qui manifestement ne s'est pas améliorée.

 

J. Crémers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK