Les fraises de Wépion sont enfin arrivées

Mieux vaut tard que jamais se disaient les premiers acheteurs :

"C’est vrai qu’avec le temps qu’on a il fallait bien qu’elles arrivent. On a eu quelques jours de beau temps et depuis qu’elles sont là, il refait mauvais. Par contre avec le temps qu’on a, la plante a le temps de nourrir complètement la fraise. Un temps à la Belge c’est idéal pour les fraises, elles ont le temps de murirent tout doucement".

Reste à voir à combien les fraises vont partir. Suspens jeudi soir à la criée. Les acheteurs regardent, font leurs comptes, attendent et finalement appuient sur le bouton. Stéphane est l’heureux propriétaire de 80 kilos de fraises : "Ce que vous avez vu à l’horloge c’est le prix de la fraise, 3,48 euros, à cela il faut rajouter l’emballage, c'est-à-dire le ravier plus le plateau et les frais de criée".

Ce vendeur assure qu’elles seront vendues à 5 euros maximum le ravier, moins cher que l’an dernier. La saison ne fait que commencer et chacun croise les doigts pour que le soleil dope les prochaines ventes.

 

Sonia Boulanger

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK