Les « fils et filles de » du Parlement bruxellois

Jonathan de Patoul, fils de Serge de Patoul.
Jonathan de Patoul, fils de Serge de Patoul. - © DEFI

Le virus de la politique se transmet de père/mère en fille/fils. C’est à nouveau le cas en 2019 à l’occasion des élections régionales.

Chez DéFI, deux surprises : Jonathan de Patoul, fils de l’ex-parlementaire régional Serge de Patoul et Ariane de Lobkowicz-d’Ursel, fille de deux anciens députés régionaux, Stéphane de Lobkowicz et Barbara d’Ursel, décédée en juillet 2017. Ariane de Lobkowicz-d’Ursel sera d’ailleurs, à 23 ans, la plus jeune mandataire à Bruxelles. Classés 24e et 48e, tant Jonathan de Patoul (1941 voix) qu’Ariane de Lobkowicz-d’Ursel (2746 voix) sont parvenus à décrocher leur siège grâce à leur score personnel.

Comment expliquer ces deux prouesses ? Campagne de terrain appuyée ? Mobilisation des relais familiaux ? Des relais au sein du milieu aristocratique bruxellois ? En tout cas, l’un et l’autre côtoieront des figures de DéFI à Bruxelles comme Bernard Clerfayt (fils de Georges) ou encore Cécile Jodogne.

Les recalés

Certains enfants de politiques n’ont pas eu la même chance : Louis de Clippele, 28 ans, fils d’Olivier de Clippele, ex-député bruxellois, n’est pas élu, tout comme son père qui se présentait à la Chambre.

Malgré une campagne marquée à droite, Lucas Ducarme, toujours au MR, n’est pas élu non plus. Lucas Ducarme est le frère du ministre sortant Denis Ducarme et fils de l’ancien ministre d’Etat Daniel Ducarme. Jacques de Jonghe d’Ardoye d’Erp, fils d’Yves, ancien député et ancien bourgmestre d’Ixelles, n’est pas parvenu à décrocher son siège.

Au Parti populaire, Nathan Modrikamen, fils de Mischaël, fondateur du mouvement, poussait la liste. Il n’a pas été élu. Le Parti populaire n’obtient d’ailleurs aucun élu à l’issue du triple scrutin de ce dimanche.

Au PS, Ridouane Chahid, dont le père a occupé un mandat régional pendant 10 ans (2004-2014) redevient député régional avec 5438 voix.

Au cdH, ce n’est pas un « fils de » mais un « père de » qui a été élu. Pierre Kompany, père du Diable rouge Vincent Kompany, rempile au Parlement bruxellois. L’actuel bourgmestre de Ganshoren a totalisé 4661 voix.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK