Les Filles de la Croix ont quitté la rue Hors Château à Liège

Le couvent de la rue Hors Château a été acquis par la Haute Ecole Libre Mosane.
Le couvent de la rue Hors Château a été acquis par la Haute Ecole Libre Mosane. - © wikipedia

Après plus de 150 ans de présence à Liège, les Filles de la Croix ont quitté leur couvent de la rue Hors Château. Durant la cérémonie officielle de départ, ce week-end, les religieuses ont passé les clés de leur maison mère à la Haute École Libre Mosane (HELMo) qui y installera sa section pédagogique.

Au début du 20e siècle, la congrégation des Filles de la Croix, née à Liège en 1833, abritait une centaine de religieuses dans son couvent de la rue Hors-Château.

Plus de 150 ans plus tard, elles ne sont plus qu'une vingtaine à occuper ce trop vaste bâtiment. "En raison de la diminution des vocations dans notre congrégation, comme dans beaucoup d'autres congrégations en Belgique, progressivement, les bâtiments de ce que nous appelons notre maison-mère sont devenus trop grands" explique sœur Fulvia. "Nous avons été contraintes de les vendre. Ils ont été rachetés par l'HELMo, la Haute École Libre Mosane, qui est composée de plusieurs écoles supérieures de la ville de Liège dans lesquelles les Filles de la Croix ont été impliquées au moment de leur fondation".

Etienne Sottiaux, directeur de la catégorie pédagogique de l'HELMo, dispose dès à présent des clés du couvent des Filles de la Croix: "L'intention est d'une part de permettre à l'école normale Sainte-Croix de s'étendre parce que l'école est un peu à l'étroit, mais au-delà de cela, nous avons vraiment des projets ambitieux de développement de ce qu'on appelle le pôle pédagogique de HELMo et nous y développerons non seulement de la formation initiale mais de la formation continuée pour les enseignants en poste et des projets de recherche".

Née en Belgique, la congrégation des Filles de la Croix s'est également implantée à l'étranger, en Angleterre notamment, où la direction générale de la congrégation sera transférée.

B. Alié

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK