Les excuses du bourgmestre de Liège pour la déportation

Après le bourgmestre de Molenbeek, Philippe Moureaux (PS), et celui d'Anvers, Patrick Janssens (sp.a). le bourgmestre de Liège Willy Demeyer présente ses excuses à la communauté juive.

"Liège a été considérée comme une capitale de la Résistance. Nous avons aussi eu des personnes qui ont versé dans la collaboration. Il faut que la ville de Liège puisse présenter des excuses. Si nous comptons à Liège des 'Justes parmi les Nations', il faut constater que tout n'a pas été fait pour prêter assistance aux juifs de Liège", a-t-il déclaré lundi, à l'occasion de la présentation d'une étude de l'historien Thierry Rozenblum.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Liège était un foyer de résistance, mais l'administration a participé au génocide des juifs. Cette histoire est racontée dans un livre écrit par Thierry Rosenblum.

Ce chercheur a travaillé près de dix ans sur cette page sombre de l'histoire écoutez-le dans notre reportage.

Ce livre intitulé "Une cité si ardente..." et sous-titré "Les Juifs de liège sous l'Occupation" est publié aux éditions Luc Pire.

E. Dagonnier avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK