Les étudiants qui sortent de Gembloux décrochent souvent un job

95% des diplômés de Gembloux trouvent un job
95% des diplômés de Gembloux trouvent un job - © www.gembloux.ulg.be

A Gembloux, la faculté Agro-BioTech fait sa rentrée ce lundi matin. La cuvée 2013 est exceptionnelle. Le nombre d'inscriptions est en augmentation, et les étudiants qui sortent de Gembloux décrochent souvent un job.

Depuis qu’elle s’est intégrée à l’ULG, en 2009, l’ancienne faculté agronomique de Gembloux se porte semble-t-il de mieux en mieux. Une fusion imposée par le processus de Bologne, mais qui lui profite manifestement, compte tenu des chiffres de la rentrée 2013. Philippe Lepoivre est le doyen d’Agro biotec Gembloux et précise que l'année est excellente :

"Il y a 40 inscrits de plus qu'en 2012, soit presque 30 % en plus. Et nous proposons cette année encore des nouveautés, notamment en première année de bachelier, avec de nouveaux cours. De quoi motiver d'avantage l'étudiant et lui donner une formation plus générale. Et nous avons accentué l'enseignement de l'Anglais."

Gembloux travaille toujours essentiellement avec des pays en voie de développement, même si les formes de collaboration changent.

Agrotec Gembloux propose des filières à ses 1 500 étudiants, dans des métiers qui ne connaissent pas le chômage :

"95% de nos étudiants trouvent un emploi dans les cinq ou six mois qui suivent la délivrance du diplôme."

Un diplôme en prise directe avec les sciences de la vie et de l’environnement.

Thierry Vangulick, Christine Pinchart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK