Les étudiants de Louvain-la-Neuve veulent des kots plus sûrs

Tentes d'étudiants manifestant
2 images
Tentes d'étudiants manifestant - © RTBF

Le Syndicat des étudiants locataires de Louvain-la-Neuve (Syello) a installé symboliquement mardi midi un campement de tentes devant une des agences immobilières de la cité universitaire, pour exprimer le ras-le-bol des étudiants à propos des conditions de logement dans certains kots.

Si une agence en particulier est visée par l'action - à la suite d'un incendie qui s'était produit dans un immeuble à la mi-janvier et qui oblige une soixantaine de personnes à se reloger -, le Syello affirme que plusieurs agences louent des kots sans remédier à certaines carences en matière de sécurité.

Les étudiants parlent notamment de problèmes récurrents de sécurité et d'insalubrité et dénoncent le manque de dialogue entre certaines agences et les locataires qui se plaignent.

Le Syello réclame une régularisation de tous les logements par rapport aux normes en vigueur en matière de sécurité et de salubrité, la mise en place d'un système efficace de suivi des demandes des locataires pour les demandes d'interventions techniques ou les simples demandes d'informations, ainsi que l'instauration d'un réel numéro d'urgence.

Le campement de tentes, installé sur le coup de 12h30, devrait être démonté vers 14h00.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK