Les élèves de l'enseignement libre de Rochefort ne pourront désormais plus prendre le bus communal

C'est une décision de la Ville. Le bus est désormais réservé aux écoles communales. Cela peut sembler étonnant car, jusque-là, il était utilisé par tout le monde.

Ce bus communal est emblématique à Rochefort. Il conduit des élèves à plusieurs endroits de cette ville très étendue, par exemple au musée ou à la piscine. Seulement, comme son nom l'indique, ce bus est communal et est donc réservé aux élèves de l'enseignement communal.

Or, depuis plusieurs années, le millier d'élèves appartenant à l'enseignement libre de Rochefort a pris l'habitude de l'utiliser. Un privilège qui va donc être supprimé.

Pourquoi la commune réagit-elle seulement maintenant ?

La commune explique qu'il y a quelques temps, une ville en province du Hainaut a dû payer une amende parce qu'elle permettait à des élèves de l'enseignement libre d'utiliser le bus communal. Une société de bus privé accusait cette commune de concurrence déloyale.

Pour étayer sa plainte, la société se basait sur un décret de 1946 qui stipule effectivement que les bus communaux ne peuvent transporter que des élèves de l'enseignement officiel. Pour ce cas d'espèce, la commune a donc dû payer une amende lourde ; le chauffeur aurait également pu perdre son permis.

Cette histoire est arrivée aux oreilles des autorités communales de Rochefort. Par peur d'une jurisprudence, élargie à l'ensemble des communes, la Ville a donc décidé de réagir.

La ville de Rochefort a interpellé la Région wallonne par rapport à ce décret. Elle souhaite avoir des éclaircissements quant à l'application de ce règlement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK