Les Eaux de Spontin produiront du coca arabe

Mecca Cola est un limonadier bien connu dans le monde arabe, sorte d'alternative aux grandes marques américaines.
2 images
Mecca Cola est un limonadier bien connu dans le monde arabe, sorte d'alternative aux grandes marques américaines. - © RTBF

Les célèbres sources ont trouvé un repreneur, 11 mois après la faillite de la SA Eaux de Spontin. Un repreneur quasi inconnu chez nous, mais célèbre au niveau mondial : il s’agit de Mecca Cola, un limonadier d'origine arabe. Mecca Cola compte produire des sodas sur place et engager 40 personnes.

Mecca Cola est un limonadier bien connu dans le monde arabe. Il se positionne comme une alternative aux grandes marques américaines de soda. Le limonadier s'est manifesté pour relancer une activité de production et arrivera avec ses propres marques.

''Le nouveau groupe a acheté le bâtiment, précise Jean Marc Bouillon, curateur de la faillite des Eaux de Spontin, et donc la possibilité d’exploiter les six sources d’eau qui en font partie. Il restait une ligne de production sur le site qui a également été rachetée par Mecca World Group et ils vont installer trois lignes de production supplémentaires.'' Celles-ci seraient prochainement mises en fabrication.

La société devrait engager 40 travailleurs

A Spontin, 36 personnes avaient perdu leur emploi lors de la faillite en septembre dernier. Cette fois, la facture sociale pourrait être allégée puisque le repreneur providentiel souhaite engager du personnel. On parle de près de quarante emplois créés. 

Une aubaine pour les anciens travaileurs des Eaux de Spontin mais pas seulement. Le souhait de Françoise Renard, permanente CSC alimentation, est que ''cela donne aussi des possibilités à d’autres personnes – peut-être des jeunes de la région – d’avoir un emploi de qualité près de chez eux.''

La production devrait redémarrer dans six mois, un délai nécessaire pour installer le nouveau matériel et trouver le nouveau personnel. On l’a dit plus haut, Mecca Cola se positionne comme l'anti-grandes marques de sodas américaines. Et pour attaquer sur ce marché ultra-concurrentiel, il pourra ainsi compter sur l'eau et la ligne de production mais pas sur la marque Spontin elle-même. Celle-ci étant partie avec les anciens actionnaires.

Pourquoi Spontin ?

Dans des groupes multinationaux de cette taille, on parle d'avantage de stratégie financière que de coup de coeur. Malgrés tout,Pour le président du groupe Mecca World, le choix de Spontin n'est pas seulement une affaire de gros sous : "Spontin c’est une grande histoire, 1888, vous imaginez le passé de cette source ! C’est tout ça qui nous a attiré".

Spontin, c'est une histoire, c'est un nom aussi. Pourtant, la marque Spontin appartient à des hommes d'affaire hollandais. Comment le Mecca Cola pourrait-il bénéficier de la renommée de la source wallonne ? "Spontin apparaîtra de toute façon, puisque la législation belge nous oblige à noter quelle source, elle sera écrite sur le côté de la bouteille".

 

C'est donc bien l'eau de Spontin que l'on retrouvera dans le Mecca Cola. Cette boisson, pas trop connue en Europe mais très connue au Moyen Orient, cette boisson va-t-elle changer de goût ?

"Cela ne va pas changer son goût mais lui donner une qualité puisque l’eau est de très bonne qualité on a très peu de traitement à faire, on a même de l’eau minérale sur une des sources et de surcroit il est intéressant pour nous d'exploiter une source européenne si on veut conquérir un marché européen".

Parce que c'est ça le but : d'abord exporter vers les pays qui connaissent déjà la boisson : la Libye, le Maroc ... Puis, s'attaquer dans un avenir très proche au marché européen.

Sébastien Remacle, Xavier Van Oppens, Odile Leherte

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK