Les deux enfants blessés par balle à Dison hors de danger: le père serait l'auteur des coups de feu, partis par accident

Le drame s'est déroulé dans la maison du coin
Le drame s'est déroulé dans la maison du coin - © Google maps

Les deux enfants blessés par balle dans la nuit de vendredi à samedi à Dison sont hors de danger mais toujours hospitalisés.

D'après les premiers éléments de l'enquête, les enfants de 9 et 12 ans blessés par balle durant la nuit de vendredi à samedi à Dison ont été touchés par un coup de feu accidentel tiré par le père de famille, indique dimanche Gilles de Villers Grand Champs, le procureur de division.

L'homme est toujours privé de liberté et sera déféré devant un juge d'instruction ce dimanche après-midi. Le parquet a requis, à son encontre, un mandat d'arrêt des chefs d'inculpation de détention illégale d'arme et de coups et blessures involontaires, a indiqué le procureur de division.

"Il semble que trois enfants qui jouaient dans un appartement de Dison ont trouvé une arme avec laquelle ils se sont amusés. Un premier coup de feu est parti accidentellement sans faire de blessé. Le père de famille est intervenu et s'est saisi de l'arme et l'a manipulée. Un seul coup de feu, tiré de manière accidentelle, a blessé les deux enfants qui se trouvaient l'un derrière l'autre", explique-t-il.

Si l'un des deux enfants a été plus sérieusement atteint, son état de santé s'est amélioré et ses jours ne sont plus considérés comme étant en danger, a précisé Gilles de Villers Grand Champs.

Une seconde personne interpellée, l'oncle des enfants, a été remise en liberté. "L'homme n'était pas présent dans l'appartement au moment des faits. Il est intervenu par la suite pour porter secours".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK