Les deux chauffagistes poursuivis pour homicide involontaire, échappent à une lourde peine

Les chauffagistes écopent d'une peine réduite.
Les chauffagistes écopent d'une peine réduite. - © Flickr - glamismac

Il s'agit des deux chauffagistes - père et fils - mis en cause dans l'intoxication au monoxyde de carbone, d'un couple de Prouvy, dans la commune de Chiny.
Les deux chauffagistes qui ont réalisé l'installation, ont été poursuivis pour homicide involontaire, mais ils s'en sortent avec une suspension du prononcé. Ils ont été fixés sur leur sort hier mercredi.

Les faits remontent au 4 mars 2017 : ce jour-là, Jacques et Danielle Gardien sont victimes de ce que l'on appelle le tueur silencieux. Deux décès dûs à un bouchon d'eau qui s'est constitué dans le conduit d'évacuation de la chaudière, permettant au gaz de se répandre dans l'habitation. Les chauffagistes, qui ont réalisé  l'installation sont donc reconnus coupables, mais ne purgeront pas de peine. Ils sont néanmoins condamnés à verser près de 25.000 euros à la famille des victimes.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK