Les déchets nucléaires s'invitent au conseil communal de Court-Saint-Etienne ce mardi soir

L'ONDRAF cherche de nouveaux sites d'enfouissement pour ses déchets radioactifs.
L'ONDRAF cherche de nouveaux sites d'enfouissement pour ses déchets radioactifs. - © Belga

Beaucoup de communes s'inquiètent depuis que l'ONDRAF, l'organisme chargé de la gestion des déchets nucléaires, a lancé une enquête publique sur la question de l'enfouissement.

Cette région du Brabant wallon est citée parmi les couches géologiques susceptibles d’accueillir les déchets.

Pour les Ecologistes, c'est la question même de l'enfouissement qui doit être débattue au conseil communal. "Je pense que le débat n’est pas 'Je ne le veux pas chez moi mais plutôt chez mon voisin !'… L’enfouissement des déchets nucléaires en lui-même me pose problème, qu’il ait lieu à Court-Saint-Etienne, à Jodoigne, à Namur ou à Virton, explique Xavier Marichal. Je ne suis toujours pas persuadé – au vu de la littérature que j’ai eu le temps de creuser ces derniers jours – que ce soit LA bonne solution. Ce qui me dérange aussi d’ailleurs, c’est que l’on nous donne des arguments uniquement en faveur de cette solution-là. On nous la présente comme étant la moins mauvaise solution, mais aussi quasiment comme l’unique solution pour résoudre le problème des déchets nucléaires."

Et l’Ecologiste de poursuivre dans ses réflexions : "Il me semble qu’à ce stade, nous n’avons pas reçu suffisamment de données pour nous prononcer valablement sur un choix aussi irrémédiable, ni même le temps pour les analyser. Or, il ne s’agit pas de trois pages à la volée, entre le dessert et le café !"

Le projet d'enfouissement a également fait parler de lui à Fauvillers (province de Luxembourg)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK