Les comptes du CPAS de Beloeil dans le rouge

Le home "Les Bruyères" à Beloeil accueille une cinquantaine de personnes âgées et moins valides
Le home "Les Bruyères" à Beloeil accueille une cinquantaine de personnes âgées et moins valides - © Google Street View

Le personnel du CPAS de Beloeil doit-il s'inquiéter pour l'avenir ? Les comptes du CPAS, comme c'est le cas dans de nombreux CPAS, sont dans le rouge.

En 2014, les pertes s'élèvent à plus de 100.000 euros, les prévisions ne sont pas meilleures pour 2015 et à l'heure de préparer les budgets 2016, le président du centre s'inquiète.

Le socialiste Michel Dupont explique "A Beloeil, le nombre de revenu d'intégration versé a augmenté de 30 pour cent en un an. Nous sommes aujourd'hui à 150 personnes aidées par le CPAS, soit un pour cent de la population".

Jusqu'ici, le CPAS a tenté de limiter la casse en réduisant les frais de fonctionnement, et en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite. Cette année encore, la commune de Beloeil a mis la main au portefeuille pour compenser les pertes, "Mais je crains que cela ne suffisent pas à l'avenir. On ne peut pas tirer sur la corde sans limite, elle finira par casser. Je préconise de ne pas toucher à l'emploi, mais la situation va devenir de plus en plus difficile" Et le président du CPAS de plaider pour une aide accrue du Fédéral.

"Tout ce que l'Etat économise sur les allocations de chômage, devrait revenir logiquement aux CPAS, en plus il serait normal que le pourcentage reversé par le fonds d'intervention augmente dans les communes rurales. Pour l'instant nous sommes désavantagés par rapport au grandes villes".

Le CPAS de Beloeil, qui gère un home dans l'entité, emploie 70 personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK