Les communes les moins vaccinées en province de Liège : Grâce-Hollogne, Saint-Nicolas, Ans, Liège, Seraing, Engis, Flémalle

Comment progresse la vaccination en Province de Liège ? Un peu moins vite que dans les autres provinces wallonnes. Nous sommes avant-derniers juste devant le Hainaut, avec un peu plus de dix-huit pour cent d'adultes qui ont reçu leurs deux doses de vaccin. Sur la carte de la province, la tache des communes les moins vaccinées jouxte la ville de Liège : Grâce-Hollogne et Saint-Nicolas n'atteignent pas les 12 pour cent de personnes vaccinées. Dans le peloton de queue, Ans, Liège, Seraing, Engis et Flémalle font juste un peu mieux et passent les 13%. 

Le niveau d'études et les réseaux sociaux

"Dans ces communes" constate le docteur Philippe Devos, "les gens ont fait globalement moins d'études. Et on sait malheureusement que moins on a un niveau élevé d'études, moins on a une compréhension claire des mécanismes de la médecine. Cette moins bonne compréhension peut entraîner qu'on est plus influencé par des messages inadéquats des réseaux sociaux et ce genre de choses. 

On y adhère moins aux messages de prévention. On sait malheureusement par des études que ces populations sont moins réceptives aux campagnes contre l'obésité, contre le tabagisme, aux campagnes de vaccination et aux gestes-barrière. Le gouvernement doit consacrer une attention particulière à l'éducation à la santé de ces populations qui en ont plus besoin que d'autres" conclut l'urgentiste et président de l'Absym.

A Dison, à côté de Verviers, le taux de vaccination n'est pas extraordinaire non plus : 21% de citoyens y ont reçu leurs deux doses. Même si la commune est loin d'être le plus mauvais élève de la classe, depuis le début de la semaine une équipe d'éducateurs parcourt les marchés, les sorties d'écoles, les parkings de grands magasins, avec des brochures en plusieurs langues, parce qu'il faut toucher tout le monde. Si le taux disonnais de vaccination n'est pas fantastique, "c'est que nous avons une population très jeune et que la campagne de vaccination a commencé par les aînés" avance le président du CPAS. Régis Decerf rejoint le docteur Devos : "un peu partout en Wallonie, dans les communes plus précarisées, il est effectivement constant qu'il y ait une adhésion beaucoup plus basse à la vaccination."

Et comme pour confirmer cette explication, en tête du classement, on trouve des communes rurales et plutôt aisées : Lierneux 30%, Jalhay 29%, Aubel et Herve ont comme Theux et Thimister 28 % d'adultes vaccinés. 

Les statistiques de vaccination par commune sont disponibles ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK