Les codes QR s'installent à Bruxelles

- © RTBF

La ville de Bruxelles innove en matière d'IT et de communication. Elle vient d'installer ses premiers codes QR, à destination des Bruxellois et des touristes.

C'est quoi un code QR?
Le code QR est un code-barres en deux dimensions constitué de modules noirs dans un carré blanc. Le nom QR est l'acronyme de l'anglais Quick Response, car son les informations auxquelles vous aurez accès sont décodées instantanément par votre smartphone.

Ainsi, une de ses principales applications est de fournir des informations aux passants au sujet des bâtiments et lieux (musées, piscines, parcs,...) devant lesquels ils se trouvent. En scannant le code QR avec son smartphone, l'utilisateur est en effet dirigé automatiquement sur une page web simplifiée. Sur cette page web se trouvent les informations que le fournisseur de contenu publie. La ville de Bruxelles dans ce cas-ci. Un autre aspect à ne pas négliger, c'est qu'une fois cet accès créé, les informations sont actualisées sans qu'il ne soit nécessaire de rescanner le code QR.
Ces codes sont utilisés de façon courante au Japon ou en Corée, deux pays qui sont largement en avance sur l'Europe en matière d'utilisation des nouvelles technologies. Par contre, dans nos contrées, c'est une vraie nouveauté.

 

A quoi ça sert?
Au quotidien, on se pose la question de savoir à quoi ça peut bien me servir de scanner un code QR? Encore un nouveau gadget! 

Oui, mais non. Concrètement, la Ville de Bruxelles a doté certains lieux et bâtiments de codes QR, sous la forme d'une affichette (on doit son design à un jeune créateur Bruxellois) de taille A6 (le quart d'une page A4) apposée à un endroit visible sur la façade. Le support est susceptible de changer
en fonction des lieux. Ces lieux sont : les Musées de la Ville, le centre administratif et les bureaux de liaison ainsi que l'Hôtel de Ville, la régie Foncière, les bibliothèques et les lieux culturels et piscines, soit une trentaine de bâtiments dans un premier temps. D'autres lieux doivent en effet s'ajouter au fur et à mesure du développement du projet.

Les codes disposés sur ces bâtiments renvoient vers des pages web en français,néerlandais ou anglais. Ces pages proposent des contenus spécialement crées pour être lus sur des smartphones. C'est à dire qu'elles sont téléchargeables rapidement et qu'elles ont un design simplifié spécialement conçu pour la téléphonie mobile. Elles présentent brièvement le lieu et fournissent des informations sur ses services, sur l'histoire du bâtiment, ainsi qu'une série d'"infos pratiques" telles que qu'un plan (permettant de se situer dans le quartier), et les coordonnées téléphoniques ou l'e-mail pouvant être immédiatement activées. Des illustrations permettent également de se faire une idée de l'intérieur des lieux.

La continuité du site internet
La mise en place suit la volonté de la ville de Bruxelles de s'installer dans les nouvelles technologies de l'information. Le site internet a ainsi été entièrement revu et attire de plus en plus de visiteurs. Surtout lors des grands événements et grâce à l'installation de webcams sur la Grand'Place, sur l'Atomium, et Place De Brouckère.
Les codes QR sont ainsi un outil supplémentaire qui vient compléter l'offre multimedia de la communication de la ville. Et si les adeptes des codes QR souhaitent plus d'informations, il leur est toujours possible de se connecter sur le site internet pour recevoir des contenus plus complets.

« Il s'agit pour nous de développer tous les moyens de communication qui visent à rendre notre administration et nos activités les plus accessibles possible pour l'ensemble des citoyens. Ce moyen de communication pourra bien sûr être étendu à terme à d'autres usages informatifs tels que les affiches des événements organisés à la Ville de Bruxelles par exemple» a encore commenté Karine Lalieux.
A l'occasion du lancement des codes QR, la Ville sort également un numéro spécial du journal communal Le Brusseleir, entièrement consacré à ce nouveau mode d'information.
« Nous avons voulu créer l'événement en consacrant un numéro du Brusseleir aux codes QR. L'objectif est bien évidemment d'informer les citoyens de l'existence de ce nouveau mode d'information offert par la Ville, à côté du Brusseleir et du site internet» a expliqué Freddy Thielemans, le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Liste des lieux qui disposent d'un code QR :
Centre administratif
Bureau de liaison Neder-Over-Heembeek
Bureau de liaison Haren
Bureau de liaison Louise
Hôtel de Ville
Maison du Roi
Musée du Costume et de la Dentelle
Bruxella 1238
Régie foncière
Centre Bruegel
Centre Pôle Nord
Cité Culture
Bibliothèque Elisabeth Carter
Bibliothèque scientifique et technique
Bibliothèque artistique
Bibliothèque Adolphe Max
Bibliothèque Brand Whitlock
Bibliothèque Mutsaard
Bibliothèque Neder-Over-Heembeek
Bibliothèque Haren
Centre de Littérature de Jeunesse de Bruxelles
Uitleenpost Haren (NL)
Piscine Neder-Over-Heembeek
D'autres lieux et bâtiments s'ajouteront au fur et à mesure.

C.T.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK