Les clients de Delhaize ne sont "pas plus inquiets" pour autant

Delhaize a renforcé la sécurité dans et autour de ses magasins suite à l’attaque survenue vendredi.
Delhaize a renforcé la sécurité dans et autour de ses magasins suite à l’attaque survenue vendredi. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Vendredi matin, un homme a attaqué à l’acide une femme de ménage qui s’apprêtait à prendre son service dans un magasin du groupe Delhaize, à Anvers. La police est toujours sur les traces de l’agresseur. Mais depuis, la sécurité est renforcée dans tous les supermarchés du groupe. A Charleroi par exemple, on est particulièrement attentif puisque l'agresseur a fait allusion par e-mail à trois autres cibles, trois personnes de la région. Et les clients, ils en pensent quoi de cette sécurité renforcée?

Pour le savoir, nous nous sommes rendus ce week-end dans trois supermarchés autour de Charleroi, à savoir les enseignes de Marcinelle, Bouffioulx et Montigny-le-Tilleul. Comme tous les samedis matin, il y a du monde. Mais la clientèle ne semble pas trop inquiète. "Non, cela ne m’inquiète pas plus que cela. Je continuerai à venir ici (…) Qu’on soit n’importe où, on ne fait plus rien alors… On ne va plus au cinéma, voir un match de foot… Ce n’est pas possible de vivre comme ça ! (…) J’ai entendu l’info hier. Pour ma part, je fais juste un peu plus attention, c’est tout."

Des agents de sécurité, spécialisés dans la surveillance des supermarchés, sont postés devant les entrées des magasins. Hors micro, certains nous ont confié être attentifs à un profil de personne bien particulier. Les images des caméras de surveillance du Delhaize d'Anvers ont permis de dresser le portrait de l'agresseur. Et la présence des agents de sécurité rassure. "Personnellement, je crois que c’est bienvenu car on se fait attaquer en pleine rue pour n’importe quoi (…) C’est logique avec tout ce qu’il se passe à l’heure actuelle. Il vaut mieux un peu plus de sécurité, car les gens deviennent fous."

Le personnel de Delhaize est aussi tenu d'être vigilant à tout agissement suspect. La direction du groupe précise avoir mis tout en œuvre pour assurer la sécurité des clients et du personnel et suit de près l'enquête menée par la police fédérale.

Cédric Loriaux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK