Les Chinois se bousculent pour offrir des masques aux hôpitaux liégeois

Les entrepôts d'EasyLog Solutions, à  Liège Airport
5 images
Les entrepôts d'EasyLog Solutions, à Liège Airport - © Tous droits réservés

Après la multinationale Alibaba, c’est au tour d’une entreprise logistique de moins grande taille de s’y mettre : la société EasyLog, implantée aux abords de l’aéroport de Bierset, offre plus de cent mille masques, au titre de contribution à la lutte contre la pandémie. Un premier lot est arrivé cette nuit, le reste, une moitié environ, devrait suivre.

L’essentiel de la livraison est constitué de masques chirurgicaux. Mais quinze mille FFP2 sont prévus : ce sont ces équipements qui offrent aux infirmières, aux infirmiers et aux médecins la meilleure protection.

Le plus intéressant, peut-être, dans cette opération, c’est qu’elle illustre une sorte de contagion humanitaire. Le patron d’EasyLog vient en effet d’adresser une lettre à ses collègues chinois d’une vingtaine de firmes chinoises installées dans la région, pour les inviter à participer à cet élan de solidarité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK