Les chiens aussi souffrent de la chaleur et cela peut être grave

Illustration
Illustration - © Pixabay - Domaine Public

Il n’y a pas que les êtres humains qui souffrent des fortes chaleurs, en ces temps de sécheresse où le thermomètre grimpe allègrement autour des 30°, il faut également prêter attention à certains animaux domestiques, comme les chiens, qui sont particulièrement sensibles au coup de chaleur.

"Par ces températures, je reçois plusieurs animaux qui arrivent en coup de chaleur, constate Sébastien Dubois, vétérinaire à Cuesmes. Il y a des chiens qui sont restés dans la voiture, même pas très longtemps, cinq minutes suffisent, d’autres qui ont couru dans le jardin et, là aussi, cela peut aller très vite, par ces températures un coup de chaleur peut survenir en dix à quinze minutes ".

Détecter les symptômes

Pour un chien, le coup de chaleur se manifeste par des symptômes assez facilement détectables "en général, on voit le chien qui est très, très essoufflé, qui commence par être abattu, qui a parfois des vomissements. À ce moment l’idéal est de lui prendre la température, le problème étant que, comme il ne transpire pas, le chien n’arrive pas à évacuer l’excès de chaleur par la respiration, ce qui explique que sa température corporelle monte".

Et c’est là qu’il faut réagir vite parce que lorsque la température interne d’un chien monte qu’elle passe au-dessus des 42°, 43°, des lésions cérébrales vont s’installer et le chien peut mourir.

"En cas de coup de chaleur, avant d’arriver chez le vétérinaire, l’idéal c’est de refroidir au maximum le chien et ne pas hésiter à utiliser un jet d’eau froide pour le refroidir, poursuit Sébastien Dubois. Une fois qu’il arrive chez nous, on met un baxter au chien et on lui administre un diurétique. On réhydrate le chien et surtout on le refroidit de manière intense".

Tous les chiens ne sont pas égaux devant la chaleur

Tous les chiens ne sont pas égaux devant "le coup de chaud". Ainsi les races brachycéphales style bouledogues sont, de par leur morphologie, beaucoup plus sensibles à la chaleur que les autres races, on peut dire que "c’est une particularité anatomique de ce type de chien" indique le vétérinaire.

Précisons que les chats sont moins sensibles au coup de chaleur, ils s’exposent moins et se mettent naturellement à l’ombre.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir