Les chevreuils désertent-ils la forêt de Soignes ?

Jusqu'en 2008, la forêt de Soignes comptait près de 250 chevreuils. Aujourd'hui, le comptage annuel indique une forte baisse.
Jusqu'en 2008, la forêt de Soignes comptait près de 250 chevreuils. Aujourd'hui, le comptage annuel indique une forte baisse. - © Flickr - Charles de Mille-Isles

Jusqu'en 2008, leur population dans cette foret qui borde Bruxelles était stable (autour de 250 individus, selon les estimations). Mais depuis trois ans, le comptage annuel indique une forte baisse, de plus d'un tiers de la population.

Alors, les chevreuils sont-ils réellement moins nombreux ou se cachent-ils tout simplement mieux dans la végétation ? C'est la question que se posent les spécialistes.

La faute des chiens? 

"Quand on regarde alentour, on a un écran visuel qu’on n’avait pas il y a cinq ans, lorsque les jeunes plants étaient encore petits…" Il faut dire qu’en cinq ans, la végétation a beaucoup poussé. Et avec elle, les conditions d'observation de Willy Van De Velde et de ses collègues gardes forestier. "Une fois sur les chemins, le regard ne pénètre plus que de 30 mètres dans le sous-bois, et le chevreuil – s’il est présent – passe complètement inaperçu."

A moins que ce chevreuil n'ait réellement tendance à déserter la forêt de Soignes. Les spécialistes ne l'excluent pas.

Pour l'expliquer, aucun indice sérieux d'épidémie ou de braconnage, mais bien une hypothèse : les chiens, censés selon les zones être tenus en laisse ou sous le contrôle de leur maître. "C’est quand même curieux : on vient de passer 10 minutes en forêt et on a déjà deux exemples flagrants de cette problématique liée à la présence de chiens en forêt. Cela ne pose aucun problème aux propriétaires de chien de voir leur animal dans le sous-bois sans qu’ils aient la possibilité de savoir où il est et ce qu’il fait. On peut supposer qu’ils n’attraperont jamais un animal mais ils vont le déranger, pendant la période de reproduction ou de mise bas, ils vont provoquer sa fuite… Et le chevreuil risque de traverser une route, croiser une voiture… On constate quotidiennement des problèmes liés à cette situation-là !"

Chaque jour en forêt de Soignes, 240 promeneurs sont comptabilisés par kilomètre de chemin. Dont un tiers sont accompagnés de leur chien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK