Les centres d'examens pour le permis de conduire théorique pris d'assaut

Centres d'examens pour le permis de conduire
Centres d'examens pour le permis de conduire - © Tous droits réservés

Si vous vous apprêtez à passer le permis B théorique, il va falloir être patient. Les centres d'examens sont pris d'assaut. En cause, la réforme du gouvernement wallon prévue pour janvier 2018. Elle veut renforcer la formation des futurs conducteurs et donc, diminuer le nombre d'accidents qui est deux à trois fois plus élevé chez les jeunes.

La peur de la faute grave

Au centre d’examen de Wandre, il faut s’armer de patience. Des centaines de personnes font la file pour passer le permis avant la réforme. Dès le 1 janvier 2018, la notion de faute grave va réapparaître et entraînera la perte de 5 points. Evidemment, c’est lourd quand on sait qu'il faudra un minimum de 42 points sur 50 pour réussir. Une bonne chose pour certains : "Ce n’est pas plus mal. J’ai lu un article disant que ces dix dernières années, trois fois plus d’accidents chez les jeunes ont été recensés. Je trouve que c’est mieux car un accident de voiture, ça ne pardonne pas" exprime un homme dans la file d’attente.

Je l’ai déjà raté quatre fois

Le permis provisoire sera désormais valable 18 mois. Mais avant d’apprendre à conduire, un rendez-vous pédagogique sera dorénavant obligatoire pour recevoir des conseils de l’auto-école. Les futurs conducteurs se précipitent donc pour passer l’examen. Un examen sans rendez-vous qui permet pour l’instant d’échapper à la nouvelle législation. "Franchement, il fallait bien s’y attendre un jour ou l’autre. Je l’ai déjà raté quatre fois. Ça m’ennuie mais je viens maintenant pour le réussir. Je croise les doigts" assure un futur conducteur venu passé son permis théorique.

Les centres d’examens risquent de ne pas désemplir d’ici la fin du mois de décembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK