Les Awirs: des balises "anti collision" pour protéger les oiseaux des câbles de la ligne haute tension

Chaque année des milliers d'oiseaux percutent les câbles des lignes à haute tension.

Pour remédier à ce problème,  Elia, le gestionaire du réseau électrique, a décidé d'installer des balises avifaunes aux endroits névralgiques. Les premières, en Wallonie, viennent d'être placées sur la ligne à haute tension le long de la Meuse entre Les Awirs et le Val sur la commune de Flémalle.

Une carte des corridors les plus dangereux

Avant de poser ces balises, il fallait identifier les endroits les plus dangeureux. Elia en collaboration avec les observateurs de  Natagora et Natuurpunt ont ainsi dressé une carte des endroits où la mortalité des oiseaux à cause de ces câbles était la plus élevée. L'étude a ainsi démontré que 3,4% du réseau aérien d'Elia constituait un véritable danger pour ces oiseaux.

Elia a ensuite décidé d'équiper petit à petit ses câbles de balises avifaunes: "ce sont des spirales de couleur rouge et blanche qui sont placées en alternance sur les câbles de haute tension et les câbles de protection contre la foudre. Les oiseaux les distinguent à distance. Le blanc se voit mieux la nuit, le rouge de jour. Les oiseaux discernent aussi la forme, ça épaissit un peu le câble. C'est le même principe que pour les grosses boules que l'on voit souvent pour éviter les collisios d'hélicoptères ou d'avions", explique Antoine Derouaux de chez Natagora.

Une première en Wallonie

En Wallonie, c'est sur la ligne haute tension entre les Awirs et le Val St Lambert , sur la portion le long de la Meuse, que les premières balises ont été placées ce jeudi.

"C'est un investissement mais ça s'inscrit vraiment dans une logique de respect de la biodiversité et de meilleure intégration de nos infrastructures dans leur environnement.", explique Jean Fassiaux, porte parole d'Elia, "les projets varient en fonction de la situation et des corridors par lesquels les oiseaux passent . Ici, c'est pas toute la ligne, c'est un kilomètre et demi qui est équipé de ces balises".

Les premières lignes ainsi balisées en Flandres ont déjà permis de constater une baisse de la mortalité des oiseaux à ces endroits.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK