Les asperges sortent de terre avec quelques semaines d'avance

Dans le village de Rosoux, les asperges sortent de terre avec quelques semaines d’avance. Nicolas Goffin, producteur, explique : « Nous gagnons grosso modo trois semaines. C’est dû aux conditions climatiques favorables ces derniers temps. Un très bon week-end s’annonce et cela va booster les asperges pour la saison ».

Sensibilité au froid

Si le soleil est généreux en journée, les nuits peuvent être froides.
Les asperges sont sensibles au froid. Les producteurs doivent être attentifs aux gelées printanières. « L’asperge est un produit fragile. Elle n’aime pas le froid. A moins deux, moins trois degrés, elle gèle. Heureusement pour nous, nous n’avons pas eu ces températures, la nuit dernière ou ce matin. Les asperges ont été très peu touchées par le froid », explique Jules-André Goffin, producteur.

Une nouvelle variété

Cette année, une nouvelle variété d’asperges a fait son apparition dans les champs de Hesbaye. Nicolas Goffin explique : « Nous avions envie d’une nouvelle variété. Nous avons planté de l’asperge pourpre il y a deux ans qui rentre en production cette année. Elle est beaucoup plus douce que la verte, plus sucrée, plus agréable au niveau du palais. C’est un autre produit ».

Elles sont vendues au prix de 5 euros

Dans un hangar, les asperges sont lavées, triées et calibrées. Elles sont mises en vente à la ferme au prix de 5 euros. Les clientes sont impatientes de les préparer. Cette année, plus de quarante tonnes d’asperges seront produites à Rosoux.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK