Les archives de la RTBF s'exposent au musée de la photographie

L'exposition nous parle d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Le musée de la photo propose des centaines de clichés sélectionnées parmi 12 000 trouvailles de la SONUMA. Elles nous plongent dans les archives de la télévision belge. Un nouveau média qui débarque chez nous au tout début des années 50, à des années lumières de la télé d'aujourd'hui.

"La télévision d'aujourd'hui est très différente d'il y a 30 ou 40 ans, confirme Eric Loze, responsable éditorial de la SONUMA. "On n'utilise pas le même matériel, ce ne sont pas les mêmes métiers. C'est tout un univers qui a disparu. La télévision évolue et c'est très bien. Mais pour les jeunes générations, c'est intéressant de voir comment elle s'est construite".

Animaux sauvages en plateau

Si les jeunes générations connaissent encore aujourd'hui le "jardin extraordinaire" par exemple, elles étaient loin d'imaginer à quoi ressemblait l'émission à ses débuts en 1965. Il ne reste que très peu d'archives filmées de cette époque alors que les photos retrouvées par la SONUMA montrent des scènes presque surréalistes : des animaux sauvages plus invraisemblables les uns que les autres se succédaient sur le plateau, de l'hippopotame au léopard en passant par le dromadaire. Une situation inimaginable aujourd'hui.

Clichés exceptionnels

Certaines photos qui peuvent paraître anodines sont en fait exceptionnelles. C'est le cas de six petites images jaunies qui représentent les seules traces de la première émission télévisée de Belgique diffusée le 31 octobre 1953. Intitulé BOUM, le programme est alors diffusé en direct dans un rayon de 40 km autour de Flagey. Aucun enregistrement n'est alors réalisé.

"C'est formidable parce que ça nous permet de mettre une image sur cette émission dont on ne connaissait que le nom, s’enthousiasme Eric Loze. On a maintenant un visuel. On sait qui a plus ou moins participé, on sait qu'il y avait un orchestre, des artistes de music-hall, un chanteur, etc. On sait enfin ce qui s'est passé ce jour-là".

Rolling Stones, ABBA et les autres

L'exposition propose aussi certains clichés de vedettes internationales qui venaient alors jusque sur nos plateaux de télévision. Encore une fois, bien loin des réalités d'aujourd'hui. Des photos prises par des photographes professionnels à une époque où ils étaient très proches de ces stars.

"On les découvre dans des endroits très intimesdans des loges, des couloirs ou sur des plateaux où on fait des répétitions, explique Xavier Canonne, directeur du musée de la photographie. Il y a des photos fantastiques comme celle du groupe ABBA assis en train d'attendre sur un podium. Qui ferait cette photo encore aujourd'hui? On est vraiment dans une autre relation avec le photographe, il n'y avait pas véritablement de contrôle".

Speakerines et animateurs : les autres vedettes

Les vedettes à l'époque du monopole de la RTB dans les années 60, 70 et encore un peu 80, c'étaient aussi les animateurs, les journalistes et les speakerines qui s'invitaient dans les foyers. L'exposition rappelle aussi leurs heures de gloire à une époque où la télévision était un média qui rassemblait les familles autour de grands rendez-vous, loin des ordinateurs, tablettes et téléphones.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première