Les animaux sauvages de retour dans les vallées sinistrées par les inondations

Près de deux mois après les dramatiques inondations en province de Liège, des milliers de riverains sinistrés ont déserté les lieux, leurs maisons étant devenues temporairement ou définitivement inhabitables.

Mais les animaux sauvages, eux, sont déjà de retour. C’est notamment le cas des canards et bernaches sur la Vesdre, à Chaudfontaine. Ils ont repris leurs petites habitudes. Cela dit, ce ne sont pas forcément toutes les mêmes espèces qui sont en train de se réinstaller. "Lors des inondations, les oiseaux se sont enfuis, il y a eu de nombreuses pertes parmi les animaux qui n’ont pas pu se sauver, mais ce sont des phénomènes auxquels la nature sait s’adapter", souligne Antoine Derouaux, ornithologue chez Natagora.

"On a des nouveaux milieux qui se créent et de nouveaux animaux pionniers qui s’y installent. Par exemple, si les crues ont charrié des galets sur une prairie, cela peut attirer des espèces animales qui ont l’habitude de nicher dans ces petites roches. Autre exemple, là où les berges ont été arrachées, là où le béton et les gabions ont été emportés par les flots, certaines espèces peuvent apparaître, comme le Martin-pêcheur, qui niche habituellement sur les falaises en terre le long des rivières".

Inondation s : des animaux pris en charge (JT 23/07/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK