Les 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve reportées au mois de mars 2022 : "Une décision raisonnable et réaliste", selon les organisateurs

Annulées l’an dernier en raison de la situation sanitaire, les 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve sont cette fois reportées. Habituellement, la course a lieu dans le courant du mois d’octobre, mais les organisateurs ont décidé de la décaler au mois de mars 2022. La date des 9 et 10 mars est envisagée.

Le Cercle sportif étudiant (CSE) a pris sa décision après avoir consulté les autorités communales, la police et l’université notamment. Il a estimé ne pas avoir suffisamment de temps pour repenser l’événement et l’adapter au contexte actuel.

"Je pense qu’il faut être raisonnable et réaliste, explique Lucie Drygalski, présidente du CSE. On a aussi eu l’avis d’un infectiologue qui nous a dit que ce serait difficile d’organiser des 24 heures habituelles avec 40.000 personnes en octobre. Donc, on s’est dit que le report était la meilleure solution pour nous. D’ici mars 2022, on aura toutes les chances de notre côté pour pouvoir organiser un événement qui satisfera le plus grand nombre possible."

2 images
Lucie Drygalski, nouvelle présidente du Cercle sportif étudiant (CSE) © Hugues Van Peel - RTBF

Plusieurs scénarios à l'étude

Evidemment, il peut se passer beaucoup de choses d’ici là. Le CSE planche donc sur plusieurs scénarios.

"La dernière édition remonte à 2019 et beaucoup d’étudiants sont arrivés depuis. Notre objectif, c’est vraiment que ces jeunes puissent vivre des 24 heures comme d’autres ont pu les connaître il y a quelques années. Mais nous partons sur deux organisations parallèles. Une organisation maximale, ce qu’on espère pouvoir mettre en place. Et une organisation qui tiendra compte de mesures plus strictes, comme on l’avait prévu l’année passée avant d’annuler. Il y a donc un plan B, et même un plan C et un plan D, il n’y a pas de souci à se faire."

Quoi qu’il en soit, la prochaine édition des 24 heures sera marquée par un retour aux fondamentaux. Les organisateurs ambitionnent de remettre en avant le défi sportif que représente cette course. L’événement restera festif, mais il y a aura sans doute un peu moins de guindaille et un peu plus de vélo.

Archives 2018:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK