Le Wood, un établissement qui coûte cher à la Ville

Le Wood est situé en plein cœur du bois de la Cambre
Le Wood est situé en plein cœur du bois de la Cambre - © Belga

Parmi les établissements qui pourraient pâtir de nouvelles règles sur les nuisances sonores causées par les commerces nocturnes: le Wood, installé au cœur du bois de la Cambre. Ses comptes sont au plus mal, alors la Ville de Bruxelles vole à son secours.

Il y a deux ans, lors de son ouverture, on avait dit du Wood qu'il serait avant tout un restaurant ou un bar tendance. Aujourd'hui, cet établissement est principalement une boîte de nuit gérée par Carl de Moncharline. Apparemment, cette boîte de nuit est mal gérée. Les loyers ne sont plus payés. Le bâtiment appartient à la Ville et il y a un arriéré de 39 000 euros. Par ailleurs, lundi, la Ville s'est portée garante pour une dette de 600 000 euros vis-à-vis de trois institutions bancaires.

Ces deux arguments ont poussé l'opposition libérale à crier à la magouille, Carl de Moncharline étant un membre du PS.

Une question se pose dès lors: pourquoi la Ville a-t-elle décidé de venir en aide au Wood? D'une part, la majorité affirme que cette garantie de 600 000 euros ne comporte aucun risque. D'autre part, elle a soumis cette garantie à une série de conditions, notamment en matière de respect du voisinage, mais aussi sur le fait de maintenir un restaurant dans l'établissement, le midi et le soir.

Betty Cleeren – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK