Le wifi gratuit partout dans Bruxelles, c'est pour bientôt?

Le wifi gratuit partout dans Bruxelles, c'est pour bientôt?
Le wifi gratuit partout dans Bruxelles, c'est pour bientôt? - © AFP, archive

Le wifi gratuit partout dans Bruxelles, beaucoup le souhaitent. Un rêve qui pourrait se réaliser d'ici quelques temps.

Avouez-le quand vous vous installez à la terrasse d'un café, ou dans un hall de gare, si vous avez un smartphone, vous vérifiez s'il y a un wifi accessible. La Région bruxelloise y pense mais pour l'instant, le chiffre à retenir est 23.

23, c'est le nombre d'organismes à Bruxelles qui propose Urbizone. C'est le nom de ce service d'accès wifi gratuit lancé en 2005 par la Région sur le territoire bruxellois. L'objectif était de réduire la fracture numérique. Et Urbizone contribue à la réduire cette fracture: en 2013, la moyenne par jour était de 4000 citoyens connectés.

Où a-t-on accès à Urbizone?

Dans l'ensemble des cabinets des ministres et secrétaires d’État de la Région, et dans les autres bâtiments des services publics bruxellois. Mais on peut aussi disposer du wifi gratuit, sur les campus de certaines hautes écoles ou universités. Par exemple, c'est possible sur les campus du Solbosch et de la Plaine de l'ULB ou encore aux Facultés universitaires Saint-Louis.

Et les administrations communales s'y sont mises aussi

On comptait déjà l'administration communale de Saint-Gilles et celle de Berchem Sainte-Agathe. Depuis quelques mois, on peut aussi consulter le web en attendant de passer au guichet des administrations communales d'Anderlecht et d'Evere. Ce qui donnent des idées aux autres communes bruxelloises. Schaerbeek, Ixelles et Ganshoren ont prévu de proposer le wifi gratuit dans leur maison communale en 2014, ça ne saurait donc tarder.

Le réseau reste accessible sur les places environnantes aux maisons communales mais le signal est forcément meilleur à l'intérieur, à proximité des guichets.

Et dans les lieux touristiques?

C'est le souhait de la Région: continuer à étendre le réseau à des lieux fort fréquentés. Comme la Grand place, les Halles Saint-Géry, la place Flagey, le parc du Cinquantenaire et certains parcs régionaux.

Mais ces accès ne sont pas prévu avant quelques années. Après, il n'y aura pas que les Bruxellois qui en profiteront: les touristes aussi. Avec Urbizone, ils auront accès aux sites régionaux et donc à toutes les informations sur les transports en commun, les musées, les lieux touristiques...

 

Yasmina Favaro, Véronique Fievet

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK