Le virus Usutu vient de faire son apparition en Belgique, l'ULg appelle à la vigilance

Il s'agit d'un virus qui n'est pas dangereux pour l'homme mais qui s'attaque essentiellement aux oiseaux. Un virus d'origine africaine qui frappe particulièrement les merles, les chouettes et les hiboux.

Un appel à la vigilance vient d'ailleurs d'être lancé par l'Université de Liège afin de récupérer les oiseaux morts qui seraient trouvés.

"Il y a un foyer dans le Limbourg, environ à 35 kms au nord de la ville de Liège. Un foyer dans lequel une soixantaine de merles ont été trouvés morts dans un espace assez restreint, ce qui correspond aux observations qui ont été faites précédemment en Europe lorsque des foyers ont été détectés, explique Daniel Desmecht, professeur de pathologie animale à la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Liège. Et donc, cet événement sanitaire doit être confirmé et c’est évidemment la raison pour laquelle un appel à la vigilance des personnes concernées par les oiseaux – ornithologues, chasseurs et autres – a été lancé."

Y a-t-il déjà eu des cas de transmission de ce virus à l’homme ? "Ce n’est pas un virus dangereux pour l’homme. On connaît cinq cas de transmission de l’infection à l’être humain mais ces cas sont extrêmement particuliers dans la mesure où les cinq personnes concernées étaient extrêmement immunodéprimées. Les cinq cas concernés ont présenté des symptômes généraux grippaux."

Les personnes qui découvriraient un oiseau mort, surtout un merle, sont invitées à prendre contact avec l'Université de Liège au 04/366.40.62. Il est conseillé de ne pas toucher ces oiseaux à mains nues.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK