Le vin carolo le long du R3 cherche ses investisseurs

Il faut s'attendre à trouver d'ici quelques années des bouteilles du Domaine du Blanc Caillou à Charleroi. Le terrain est prêt et préparé sur mesure pour accueillir les vignes. En bordure du R3, visible depuis le viaduc de Landelies, 1,5 hectares attendent la plantation prévue fin avril. Ce sont les gestionnaires des carrières des Calcaires de la Sambre qui ont lancé l'idée. Les terres retirées pour atteindre la roche ont été déversées entre la carrière et le R3 pour obtenir une pente parfaite pour le futur vignoble. 6500 pieds seront plantés ici et la première récolte si tout va bien est prévue en 2022.

Retour sur investissement uniquement en liquide

Les amateurs de vin peuvent acheter une participation de 300 euros. La coopérative espère rassembler 1250 parts pour financer deux tiers du projet. Le dernier tiers, ce sont les Calcaires du Hainaut qui financent. En échange de ces 300 euros, les souscripteurs se partageront la récolte. Chacun pouvant estimer recevoir 2 bouteilles par an pendant quinze ans. Pas de taux d'intérêt, pas de retour financier, uniquement de la picole.

Opération séduction

Et si ce vignoble s'installe en bordure de la carrière, ce n'est pas pour rien. Les Calcaires du Hainaut veulent "redonner une place à la population. Que les riverains se réapproprient en partie cette carrière qui, on le sait, provoque pas mal de nuisances." L'explication du responsable des opérations Bertrand Dubois est sans équivoque. La carrière ne se lance pas dans le projet pour gagner de l'argent ni tout à fait par amour du raisin. Il y a une volonté de communiquer avec le voisinage.

Les amateurs peuvent trouver plus d'infos et acheter leur part ici : www.domainedublanccaillou.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK