Le vaccin de GSK et Sanofi arrivera avec du retard

Le laboratoire britannique GSK et le laboratoire français Sanofi ont annoncé que leur vaccin arrivera en retard. Les deux entreprises se sont associées pour fournir un vaccin initialement prévu pour le premier trimestre 2021. En vérité, il ne sera mis sur le marché que vers la fin de l'année 2021. En cause, les résultats des essais cliniques moins bons que prévu, notamment sur les personnes âgées "pour nous ce qui est prioritaire, c'est la sécurité du vaccin et son efficacité. Nous avons des données et automatiquement nous réagissons. Nous allons reformuler le vaccin. [...] Nous avons compris quel était le problème et nous allons y remédier", explique Patrick Florent, administrateur délégué de GSK-VACCINS en Belgique. 

L'importance d'avoir plusieurs vaccins disponibles 

De nouveaux tests sur des singes sont encourageants mais il faudra patienter encore quelques mois avant de voir arriver le vaccin de GSK et Sanofi. "Il est important de produire suffisamment de vaccin avec des technologies différentes, parce qu'aujourd'hui nous ne savons pas encore quels sont les vaccins qui sont les mieux adaptés aux populations cibles. Il est donc important que les sujets vaccinés reçoivent le vaccin qui leur correspond le mieux", explique Michel Goldman, professeur d'immunologie médicale à l'ULB. 

Chez nous, la campagne de vaccination débute au mois de janvier. 600.000 doses sont commandées pour vacciner 300 000 personnes (2 doses sont nécessaires par patient). Ce sera donc le vaccin produit par Pfizer-BioNtech qui sera le premier injecté. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK