Le Trésor d'Hugo d'Oignies , reste à Namur

- © RTBF

C'est une première en Communauté française. Un classement des biens mobiliers vient d'être établi ; classement qui permettra aux trente deux pièces d'orfèvrerie du trésor, de rester à Namur.

La dynamo de aeénobe Gramme,  le sarcophage de Sansta Chrodoara à Amay, ou encore le chaland de bois de Pommeroeul... Huit pièces sont reconnues dans le classement, et parmi elles, le trésor d'Hugo d'Oignies.

Une collection exceptionnelle de pièces d'orfèvrerie, finement ciselées, datées de 1230 environ. Des uvres réalisées dans l'atelier du prieuré d'Oignies, par le frère Hugo ; un atelier situé sur les bords de la Sambre.  Et ce trésor est conservé depuis 1818, par les surs de la communauté de Notre-Dame, rue Julie Billiart au n° 17, à Namur. Le classement est important, car il assure au trésor, une résidence permanente à Namur. Un lieu sera ultérieurement déterminé, afin de rendre les objets visibles pour le public.

Christine Pinchart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK