Le tourisme bruxellois part à la conquête de Tomorrowland

Tomorrowland est une aubaine pour le tourisme bruxellois
Tomorrowland est une aubaine pour le tourisme bruxellois - © JONAS ROOSENS - BELGA

Le Festival Tomorrowland est connu dans le monde entier et génère des retombées positives pour le secteur hôtelier bruxellois et, plus généralement, pour le tourisme.

Cet énorme festival se déroule pourtant à Boom, en banlieue anversoise, avec en moyenne une fréquentation de près de 170 000 spectateurs en trois jours. Cette année, il est programmé pour les 24, 25 et 26 juillet et promet d’attirer plusieurs dizaines de milliers de festivaliers du monde entier.

Un Tomorrowland à Bruxelles

Une nouveauté cette année; les organisateurs ont décidé d’associer la Ville de Bruxelles au festival et ont prévu une journée bruxelloise pour quelques 4000 festivaliers.

Debby Wilmsen, la porte-parole du festival, précise que c’est "une journée organisée à Bruxelles pour goûter la Belgique mais aussi Bruxelles. On va visiter quelques musées, goûter la bière, le chocolat et finir la journée à la Bourse avec une grande fête Tomorowland. Les personnes qui viennent d’Australie vont voir Bruxelles d’une manière particulière et le mémoriser pour toute la vie". Les festivaliers viennent effectivement des quatre coins du monde. Debby Wilmsen précise que "3000 personnes viennent d’Australie. D’autres viennent aussi d’Allemagne, du Brésil, du Mexique … Le monde se rassemble à Boom".

Philippe Close, l’échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, s’en réjouit car "plus de 65 nationalités différentes vont découvrir Bruxelles. 40% du public vient de l’étranger… Ils vont pouvoir parler de Bruxelles, se faire photographier dans Bruxelles et diffuser cette image de Bruxelles positive, découvrir les mets culinaires".

Les hôtels bruxellois bénéficient de ces retombées

Bruxelles s’inscrit inévitablement dans ce grand événement anversois. Pour Rodoplhe Van Weyenbergh de la Brussels Hotels Association, c’est incontestablement une aubaine : "Cette année-çi, on s’attend à 20 000 nuitées générées par les trois jours Tomorrowland. Ça en fait un événement majeur avec un impact significatif". Cette fréquentation hôtelière dépasse largement celle des sommets européens.

Outre les festivaliers qui choisissent de loger à Bruxelles en raison de sa proximité au lieu du festival (une demi-heure de route, en voiture) ou de leur arrivée via l’aéroport de Bruxelles, un bon nombre d’artistes et une partie du personnel lié à l’organisation résident le temps de l’événement à Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première