Le street store, ou comment aider les sans-abris à s'habiller

L’idée du street store, c’est de venir en aide aux SDF en leur proposant des vêtements.
L’idée du street store, c’est de venir en aide aux SDF en leur proposant des vêtements. - © SEBASTIEN PIRLET - BELGA

Le concept du street store, c’est un magasin de vêtements à ciel ouvert à destination des plus précarisés, un magasin qui ne restera d’ailleurs en place qu’un certain temps. A l'origine du projet, on retrouve deux jeunes Bruxellois.

Un magasin en plein air, le temps d’une journée et exclusivement réservé aux SDF, c’est le concept du Street Store. Les sans-abri recevront des vêtements, mais pas uniquement. L’initiative veut leur redonner un peu de dignité grâce à une expérience unique. "Le but, c’est vraiment leur donner une expérience de shopping différente de ce qu’ils ont l’habitude d’avoir dans les centres, explique Karima Ammar (à la base du projet). On va essayer de former un magasin pour les SDF, avec des bénévoles qui pourraient les accompagner dans cette expérience et les conseiller."

Cette boutique à ciel ouvert se déroulera début mars dans le centre de Bruxelles. Ce sera une première en Belgique, mais pas dans le monde. L’idée a déjà fait ses preuves en Afrique du Sud. Du coup, pour pouvoir reprendre ce concept, les deux étudiants doivent respecter certaines règles. "Aucun centime. Il fallait trouver une organisation participante qui nous aide. Là, on est en contact avec quelques-unes mais il n’y a rien de concret pour l’instant, détaille Adrien Crouan. Trois articles par sans-abri et ce, afin que le premier arrivé ne reparte pas avec l’ensemble (….) Et puis, le respect de la dignité évidemment, puisque c’est l’idée centrale du projet."

Cette initiative veut aider les sans-abri à améliorer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Si cette édition se passe bien, on peut s’attendre à voir les street store se multiplier au cours de l’année.

Sachez que vous pouvez aussi participer au street store en apportant vos vêtements ce samedi 15 février à 11h, au Boulevard Anspach n°19.

Danaé Malengreau

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK