Le site des papeteries de Genval réhabilité

A Genval, le site des anciennes papeteries va être dépollué pour être réhabilité notamment en logements et magasins. Un projet de grande envergure, de plus d'une centaine de millions d'euros.

A Genval, les anciennes papeteries abandonnées depuis 30 ans, servaient d'entrepôts pour quelques sociétés. Il y a sept ans, la société de développement immobilier Equidis a mis sur pied un projet de réhabilitation du site. Trois ans de paperasserie plus tard, les bâtiments vétustes et infestés d'amiante viennent d'être rasés.

La destruction des bâtiments est le début d'un projet de grande envergure. La société Equidis y a investi une centaine de millions d'euros : "On va carrément refaire un nouveau quartier de Rixensart. Il y aura du logement, du commerce, du service. Il ya aura environ 350 appartements et au rez-de-chaussée des différents bâtiments, on aura vraiment des quartiers commerciaux avec des places publiques, la rivière qui sera ressortie, on refait vraiment un nouveau quartier de ville", explique Eric Roubaud, responsable du développement immobilier.

La commune voit ces travaux d'un bon il. Elle a pu lancer un plan de revitalisation urbaine. C'était un ancien site industriel, on va maintenant y construire des logements. Martine Biemans, échevine de l'urbanisme à Rixensart, envisage une convention avec la société immobilière : "Le principe de la convention est passé en conseil communal ; maintenant il faudra que cette convention soit acceptée par les deux parties, c'est-à-dire la commune et l'investisseur privé et puis après il faudra introduire une demande au niveau de la région".

La société continue ses travaux. Elle a lancé la deuxième phase de son plan : la dépollution du site, pour ensuite commencer à bâtir. Les bâtiments seront accessibles en 2015.

 

Colette Jaspers avec Caroline Brasil