Le site d'Ores de Louvain-la-Neuve restera bloqué mardi suite à une grève sectorielle

Les travailleurs du site d'Ores de Louvain-la-Neuve sont en grève mardi, dans le cadre d'une action syndicale sectorielle qui touche également les sites d'Ores de Montignies et de Gosselies.
Les travailleurs du site d'Ores de Louvain-la-Neuve sont en grève mardi, dans le cadre d'une action syndicale sectorielle qui touche également les sites d'Ores de Montignies et de Gosselies. - © Belga

Les travailleurs du site d'Ores de Louvain-la-Neuve sont en grève mardi, dans le cadre d'une action syndicale sectorielle qui touche également les sites d'Ores de Montignies et de Gosselies. Les grévistes protestent notamment contre la mise en péril de la sécurité d'emploi dans le secteur de l'énergie, le non-respect des conventions paritaires et la remise en cause du fonds de pension sectoriel par les employeurs. S'il n'y aura a priori personne au travail dans les bureaux d'Ores mardi à Louvain-la-Neuve, les interventions urgentes seront assurées sur le terrain.

En ce qui concerne la sécurité d'emploi, Christian Jacobs, au nom de la CNE, pointe le recours de plus en plus fréquent à des contrats à durée déterminée, à l'intérim et à la sous-traitance alors que la norme dans le secteur de l'énergie était auparavant des contrats à durée indéterminée. Le détricotage progressif des acquis notamment via un glissement vers d'autres commissions paritaires, ainsi que la remise en cause par les employeurs de la contribution au fonds de pension sectoriel.

Le mouvement de grève devrait affecter le travail de bureau durant toute la journée chez Ores à Louvain-la-Neuve, les rendez-vous avec les clients ou encore la fourniture d'informations par téléphone. Les petites interventions non urgentes pourraient ne pas être assurées, au contraire des interventions urgentes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK