Le sapin de Noël du Palais Royal abattu (brutalement) dans une forêt de Sugny

Dix-huit mètres de haut, 50 centimètres de diamètre... un beau bébé ce sapin de Noël qui va prochainement décorer le Palais Royal. Il a été abattu ce jeudi matin dans une forêt de Sugny, sur la commune de Vresse-sur Semois. Un épicéa âgé d'une cinquantaine d'années, repéré par les ouvriers communaux. 

La première échevine de Vresse n'est pas peu fière de cette trouvaille : "C'est un magnifique sapin épicéa. C’est l’arbre classique. Evidemment, maintenant, vous avez le Nordmann qui a pris beaucoup le dessus parce qu’il ne perd pas ses épines, mais le vrai sapin d’antan ça a toujours été l’épicea."

Un abattage un peu brutal

Initialement, les ouvriers communaux avaient prévu un système de poulies pour pouvoir descendre le sapin délicatement, après l'avoir coupé. Mais le système de freinage de la poulie n'a pas fonctionné. L'épicéa royal est donc tombé violemment et risque d'être abîmé. Il sera examiné avant son transfert vers le Palais. Le camion qui transportera le sapin fera le voyage vendredi jusqu'à Bierges. Là, il sera escorté par les services du Palais jusqu'à son arrivée à Bruxelles.

Pour la petite histoire, la commune de Vresse-sur-Semois avait déjà fourni un sapin au Palais Royal, il y a une dizaine d'années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK