Le safran, épice la plus chère au monde, se cultive aussi en Wallonie

Un filament rouge au goût subtil, le safran est un exhausteur de goût et la seule épice au monde, venant d'une fleur. "Il s'agit du crocus sativus, et pas du crocus ornemental que l'on peut avoir chez soi. C'est un crocus bien spécifique", précise Anthony Minet, fils d'agriculteur à Thorembais-Saint-Trond.

3 images
Le safran, épice la plus chère au monde, se cultive aussi en Wallonie © Tous droits réservés

Ce dernier a commencé le safran il y a quatre ans, un peu par hasard. "C'est en 2011, suite à un reportage télévisé. Après mes études, je me suis dit pourquoi pas essayer de planter mes premiers bulbes ? Alors la première année, on en a planté environ cinq cent sur une surface de 30 m². On a récolté environ 2 grammes de safran", explique-t-il.

Des étapes minutieuses

Produire du safran demande un travail important, d'autant que ce n'est pas l'activité principale d'Anthony. Ce dernier explique plus en détails le mode opératoire pour obtenir l'épice rare : "On cueille la fleur tous les jours de fin septembre à mi-novembre. Le "mondage" - l'action de séparer le pistil des pétales - se fait intégralement à la main". L'étape suivante est le séchage, dit-il : "On va ensuite les mettre au four à une certaine température pendant un certain temps".

3 images
Le safran, épice la plus chère au monde, se cultive aussi en Wallonie © Tous droits réservés

Déclinaisons multiples

Ces étapes justifient en quelque sorte le prix élevé de l'épice : environ 35 mille euros le kilo. Le safran se paie cher, mais ses utilisations sont multiples, comme le rappelle Anthony. Il a commencé à créer divers produits, comme "des confitures, des gelées de coings safranées qui se marient très bien avec le foie gras, ou encore une bière blanche safranée, sans oublier un fromage à pâte dure safrané produit en collaboration avec une fromagerie".

Anthony vend ses produits dans des fermes ou des épiceries fines. Il aimerait aussi proposer ses produits à des restaurateurs de la région. Le safran "L'histoire d'Anthony" est à Thorembais-Saint-Trond à Perwez.

Renseignements sur le site www.walloniebienvenue.be

Serge Otthiers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK