Le retour des gilets jaunes à Wandre et à Sclessin

Les gilets jaunes se montraient fort discrets depuis le début de l'année, mais cette nuit vers 3 heures, ils ont repris leurs actions. Ils sont revenus au port pétrolier de Wandre et au dépôt de Sclessin. Ils sont une quinzaine de part et d'autre. Des huissiers sont intervenus à Wandre mais pas encore à Sclessin. 

Luc Niessen, un gilet jaune, est présent depuis la première heure ce matin : "Des liégeois ont recommencé à partir de 3 heures du matin du côté de Wandre et Sclessin. On tente de regrouper tous les groupes pour faire des actions d’un commun accord pour être le plus nombreux possible sur des actions le même jour. On nous avait dit qu’il n’y aurait plus de hausse de carburant alors qu’en réalité, on se rend compte, qu’on se bat contre des moulins à vent ".

Les gilets jaunes réclament toujours une amélioration de leur pouvoir d'achat pour faire face notamment à la montée des coûts des carburants. "On est dans une situation où on se rend compte que plein de gens n’ont pas des fins de moins difficiles mais ça commence à partir du 15. Ce n’est plus tenable et ça ne va pas aller en ne faisant rien. Je pars du principe que tant qu’il y a deux gilets jaunes debout, on sera toujours là et on ne s’arrêtera pas tant qu’on ne nous écoutera pas ", explique Stéphanie Servais, une militante gilet jaune.

    

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK